Communication de nos partenaires

Gravecrusher – Morbid black oath

Le 12 octobre 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Chaosprayer - Basse / Revenger - Growls / Mutilator - Batterie / Disemboweler - Guitares / Disguster - Guitares.

Style:

Death metal

Date de sortie:

15 mai 2014

Label:

Xtreem Music

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10


Chaosprayer (alias Nebel chez Dunkelheit, Grimness ou Lepra) à la basse, Revenger (alias Balázs Lévai chez Nebron et Sins Of God) au chant ou Disguster (Mörbid Carnage, Necrosodomy, ex-Goblin Gore) au guitares. Rajoutez Disguster (Coffinborn, Mörbid Carnage, Necrosodomy…) et Disemboweler (Necrosodomy aussi) et chacun comprendra que le line up comprend des mecs bien aguerris au niveau experience des musiques extremes.
Morbid black oath” est un EP de 4 titres sur lequel se greffent les trois morceaux de la demo « Mutilation Ritual » (2012) en guise de bonus.
L’ensemble nous donne 23 minutes de death metal old school façon Grave, Dismember ou autre Unleashed qui ne révolutionnera absolument rien du tout mais qui est suffisamment efficace pour se coller d’entrée une belle crédibilité parmi les fans du genre.
Car niveau violence et brutalité, ils vont faire des jaloux !

Inutile de faire une chronique extrêmement longue : dans l’idée, se contenter de dire que cet EP est une veritable tuerie n’a rien d’exagéré.
D’entrée, “Triumph of the undead” donne le ton : riffs rapides et crades à souhait, soli aiguisés et coupants comme des lames de rasoirs, chant outretombesque au possible, batterie incroyable. Une veritable invitation au headbanging qui risque de laisser quelques cervicales sanguinolantes aux abords des scenes sur lesquelles Gravecrusher va distiller son death metal old school d’une furie remarquable.

Et les sept morceaux sortent du même tonneau d’hémoglobine : intenses, répétitifs, breaks assassins, accelerations brutales… Un EP qui n’est rien de plus qu’une petite merveille de désossage en règle hautement recommandée pour tout amateur de sensations fortes.
Le brutal “Necromantic perversion” est une veritable leçon de death metal ultra rapide, “Morbid black oath” montre un groupe près à nous coller un break suffoquant façon Asphyx en plein milieu du morceau là où “Worship the impaler” achèvera les rares survivants en les équarrissant sournoisement avec un sadisme non feint.

Quant aux trois morceaux bonus de la demo, c’est encore du tabassage en règle sans grande nuance mais foutrement bien foutus pour tout amateur d’ultraviolence musicale.

Jouissif !

 

Tracklist :

1. Triumph of the Undead (3:39)
2. Necromantic Perversion (2:58)
3. Morbid Black Oath (4:06)
4. Worship the Impaler (3:53)
5. Mutilation Ritual (bonus) (1:55)
6. Deranged Massacre (bonus) (2:32)
7. Cryptic Butchery (bonus) (4:34)

 

 

BandCamp : http://gravecrusher.bandcamp.com/album/mutilation-ritual

Facebook : http://www.facebook.com/gravecrusherofficial

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green