Communication de nos partenaires

Grave Digger – Exhumation-The early years

Le 20 octobre 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Chris Boltendahl - Chant
  • Stefan Arnold - Batterie
  • Jens Becker - Basse
  • Axel "Ironfinger" Ritt - Guitares
  • Guest : Marcus Kniep - Claviers.

Style:

Heavy Metal

Date de sortie:

23 octobre 2015

Label:

Napalm Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

L’air de rien, les Allemands de Grave Digger fêtent tranquillement leurs 35 ans de carrière cette année et c’était l’occasion de fêter ça dignement !
Et pourquoi pas une sorte de best of de vieux titres réenregistrés pour la peine ?
En effet, pourquoi pas ? Mais aussi : pourquoi ?
Parce que bon, ce n’est pas pour pinailler mais l’exercice, en soi, n’est quand même pas le plus évident à faire, d’autres groupes se sont cassé les dents bien avant eux : on pense notamment à Destruction avec son « Thrash anthems » (2007), à Tankard avec son «Best case scenario : 25 years in beers » (2007 aussi) ou, dans un genre plus calme, l’immonde « Rendered waters » (2011) de Kingdom Come.
En revanche, côté réussite, le « Let there be blood » (2008) d’Exodus reprenant l’intégralité de « Bonded by blood » (1985) est l’exemple parfait qu’un relifting peut non seulement être bon mais peut redonner un nouveau coup de fouet à un album culte.

Pour le coup, ce « Exhumation… » de Grave Digger, avec ses treize titres réenregistrés (plus deux nouveaux morceaux sur l’édition limitée à laquelle on n’a pas eu droit…), n’a rien de ridicule ni d’inutile.
Ils nous font un ravalement de façade bien réussi de chacun de leurs morceaux, en leur gardant leur saveur première, tout en leur redonnant une nouvelle jeunesse : le pari était osé et ils l’ont relevé de belle manière.
Essentiellement basé sur les trois premiers albums du groupe (« Heavy metal breakdown » de 1984 – cinq titres –, « Witch hunter » de 1985 – 3 – et « War games » de 1986 – 4 –), Grave Digger nous propose également quelques raretés comme « Shoot her down » tiré de l’EP du même nom (1986) et « Stand up and rock » provenant de l’album « Stronger than ever » (1986) sorti sous le nom de Digger.

Inutile de s’étendre trop longuement sur des titres aussi connus que leurs compositeurs : on retiendra que le réenregistrement de bon nombre de ces brûlots est pour le moins réussi et que se remettre dans les oreilles des petites pépites comme « Tyrant », « Paradise », « Enola gay – drop the bomb », « Shoot her down », « Heavy metal breakdown », « Fire in your eyes » ou autres « Witch hunter » et « Playing fools » sont autant de petits bonheurs simples mais efficaces.

Merci pour le cadeau, Messieurs !

Tracklist :
1. Headbanging Man (3:30)
2. Fire in Your Eyes (3:22)
3. Witch Hunter (3:16)
4. Shoot Her Down (3:30)
5. Stand Up and Rock (3:07)
6. Heavy Metal Breakdown (3:49)
7. Enola Gay – Drop the Bomb (3:35)
8. Get Away (3:03)
9. We Wanna Rock You (4:13)
10. Playing Fools (3:50)
11. Here I Stand (4:43)
12. Tyrant (3:28)
13. Paradise (3:48)
14. My Private Morning Hell (3:18) (bonus)
15. Young and Dangerous (4:32) (bonus)

Site officielhttp://www.grave-digger-clan.com/
Facebookhttp://www.facebook.com/gravediggerofficial
ReverbNationhttp://www.reverbnation.com/gravdigger
Youtubehttp://www.youtube.com/user/gravediggerclan
Tumblrhttp://gravediggerclan.tumblr.com/
Twitterhttp://twitter.com/#!/GRAVEDIGGERclan[/list]

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green