Communication de nos partenaires

Line-up sur cet Album


  • Mories - Instruments et chant

Style:

Black Métal

Date de sortie:

18 octobre 2010

Label:

Burning World Records/Candlelight Records

Note du Soilchroniqueur (Mr Olc) :

La première pensée qui m’est venue après l’écoute de cet album est que le titre est on ne peut plus approprié : L’ARRIVEE DE LA TERNE MORT TRIOMPHANTE !

Tout au long de cet album, l’auditeur est imprégné d’une ambiance oppressante mêlant à la fois le macabre et le triomphant. Les orchestrations ne sont pas sans évoquer l’ombre de Beethoven, apportant avec elle chants torturés et dissonances qui donnent aux envolées un aspect morbide quasi-palpable et une touche moins classique mais plus Blut Aus Nordienne si je puis dire.
Plongeons nous et observons plus en détail ce maelström qu’est le dernier album de Gnaw their Tongues

Dès le premier morceau les éléments qui feront la force de l’album sont posés. Les percussions ont un rythme lent qui évoque une marche religieuse lancinante, les basses saturées, en plus d’apporter un côté drone à la musique, donnent de la profondeur tout en emportant avec elles les tripes de l’auditeur subjugué. Pour couronner le tout, les chœurs sont catharsiques et transpirent l’effroi qu’inspire la grandeur de l’inévitable mort. Tout ceci se retrouvera aussi particulièrement sur la piste Le chant de la mort, avec une ambiance rendue plus oppressante par un chant crié aussi violent que torturé.

Ce chant est pourtant le point faible de l’album. S’il arrive à ajouter sur certains passages, comme celui cité juste avant, une touche plus agressive, il est plus souvent de trop dans l’orchestration infernale. J’irai même jusqu’à dire que le timbre suraigu et l’articulation inexistante du chant rendent la musique trop théâtrale, trop « black metal grand guignol », c’est vraiment regrettable. Sur cet album l’orchestration se suffirait à elle-même.

D’ailleurs, de nombreux passages plus calmes, sanctuaires d’une paix temporaire dans cette tempête noire et cuivre, ne laissent aucune place à la voix et c’est dans ces moments que l’ambiance se fait la plus prenante.

Malgré ce point noir de la voix, les 5 pistes de l’album s’enchaînent plus dans une transe de plus en plus intense qu’avec un plaisir innocent. Chaque morceau apporte sa pierre à l’édifice macabre qui célèbre la mort triomphante.

Gnaw their Tongues réussit donc ce qu’il a entrepris : célébrer l’arrivée de la mort dans l’effroi. Leur œuvre emportera en son épicentre tous ceux qui, lorsqu’ils ont fait face aux orbites d’un crâne, ont ressenti simultanément méfiance et attirance.

Myspace : http://www.myspace.com/gnawtheirtongues

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green