Communication de nos partenaires

Gloomy Grim – The Age of Aquarius

Le 15 juin 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Agathon : chant
  • Suntio : batterie
  • Lord Heikkinen : guitare
  • Nuklear Tormentörr : basse
  • Micko Hell : guitare
 

Style:

Black Metal Symphonique

Date de sortie:

06 juin 2016

Label:

Satanath Records

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10

En 1998, dès la sortie de son premier album « Blood, Monsters, Darkness », Gloomy Grim avait fait sensation dans le milieu Black Metal Symphonique de part son originalité à la fois thématique, visuelle et musicale, la formation utilisant notamment une boîte à rythme en lieu et place d’un batteur. Agathon, que l’on retrouve également dans l’excellent Soulgrind, avait une vision précise de sa musique mais j’eus du mal à le suivre sur l’album suivant, « Life ? ». Déjà, je l’avais acheté en dépit de sa pochette horriblement moche mais ce sont surtout les gros refrains faciles qui m’avaient définitivement fait abandonner la formation. Il y avait bien quelques bons titres, j’ai d’ailleurs toujours le disque seize ans plus tard, mais je crois ne l’avoir plus jamais écouté. J’avais même oublié l’existence de Gloomy Grim, persuadé qu’ils avaient splitté…
Du coup, l’arrivée de « The Age of Aquarius » est une surprise et l’occasion de constater que trois sorties ont eu lieu entre « Life ? » et ce dernier arrivé. Largement de quoi évoluer pour une personnalité aussi riche qu’Agathon, d’autant que le précédent date déjà de 2008.
Première bonne chose, le chant de ce dernier est bien meilleur que par le passé. Moins criard, il en a enfin fini avec ces croassements peu supportables. Plus agressif, plus naturel, plus varié également, on a forcément envie de poursuivre l’écoute.

Deuxième bonne chose : il y a un batteur et, pour le style de Black Metal pratiqué ici, cela me semble indispensable. On parlerait d’Aborym, d’accord, mais Gloomy Grim n’est clairement pas un groupe aux influences industrielles et l’aspect symphonique de ses compositions ne souffre pas la robotisation.
Troisième et dernier bon point : outre une production excellente, claire et puissante, c’est surtout le niveau de violence pratiqué qui me séduit. Bien plus agressif que par le passé, avec des rythmiques saccadées du meilleur goût voire des riffs à la limite du Techno Thrash (« The Shameful Kiss »), Agathon a su se renouveler, rester moderne sans pour autant sacrifier à la mode. Tous les titres sont bons, certains sont excellents (« The Mist » ou l’horrifique « Time »), il n’y a donc aucune raison de faire la fine gueule et de bouder le retour de Gloomy Grim. Pour ma part, je pense que je vais me pencher sur la discographie qui m’est inconnue…

Tracklist :
01 : The Rise Of The Great Beast
02 : Germination
03 : A Lady In White
04 : Beyond the Hate
05 : One Night I Heard A Scream
06 : The Shameful Kiss
07 : The Mist
08 : Time
09 : Light Of Lucifer Shine On Me

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green