Communication de nos partenaires

Ghost Brigade – Isolation Songs

Le 27 janvier 2010 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


Manne Ikonen - Chant Tommi Kiviniemi - Guitare Wille Naukkarinen - Guitare Janne Julin - Basse Veli-Matti Suihkonen - Batterie

Style:

post-death mélancolique

Date de sortie:

08/2009

Label:

Season Of Mist

De Ghost Brigade, avant l’écoute de leur nouvel opus, je ne connaissais pas grand chose, à peine la pochette de « Guided By Fire » (2007), leur premier et précédent opus, m’évoquait-elle quelque vague souvenir. A la recherche d’informations sur ce précieux outil qu’est Internet, je pu lire çà et là que le disque en question était plutôt bon, et qu’il ne restait donc au combo finlandais qu’à confirmer ce premier jet. L’occasion d’en écouter davantage fut saisi et ainsi me retrouvais-je avec ce « Isolation Songs » entre les mains, prêt à me plonger sans à priori aucun dans le monde sombre et mélancolique de cette Brigade Fantôme.

Et bien m’en prit, car cette nouvelle livraison du sextet s’avère être délicieuse.

Dès les premiers morceaux, le groupe nous ouvre grand la porte de son sombre sanctuaire, baigné de lumière et d’obscurité. D’entrée, sur ‘Suffocated‘, on se retrouve plongé dans un univers poisseux, undeath-mélancolique mid-tempo, non dénué d’une certaine sensibilité, mâtiné d’éléments post-core(accordage des guitares, chant) mais aux structures demeurant très conventionnelles. Mais Ghost Brigade ne saurait se limiter à ce type d’atmosphères pesantes et saturées; se jouant des clivages et de nos sentiments les plus profonds, les finlandais alternent avec une même aisance, titres plombés et morceaux plus aérés, plus aériens, en quittant, l’espace de quelques instants, les abîmes profonds pour des sphères cotonneuses. Une élévation momentanée et bienvenue, salvatrice mais toujours triste, à rapprocher d’un Katatonia au chant toujours aussi maîtrisé et envoutant, idéal aux atmosphères développées. Et Ghost Brigade de replonger dans les ténèbres.

Des ténèbres sans cesse ondulantes, pouvant rapidement s’illuminer d’une introduction de guitare cristalline accompagnée d’une batterie en apesanteur (‘My heart is a tomb‘, ‘A storm inside‘ … n’allant pas s’en rappeler « Damnation« , l’album acoustique d’un certain Opeth), ou vous subjuguer le temps d’un instrumental lancinant (‘2222 û nihil‘), d’une mélodie entêtante (‘Into the black light‘). Et c’est là que le groupe expose son talent, à varier les morceaux entre-eux, mais aussi à y insérer des éléments inattendus comme ce violoncelle s’appropriant le calme interlude de cette tempête sonore qu’est ‘Lost in a loop‘, permettant à l’auditeur de souffler avant que la folie ne vienne à nouveau tout bouleverser. De même, ‘Birth‘, titre fleuve de neuf minutes, coule à merveille sans que ne s’installe jamais de quelconques longueurs.

La fin du disque apparaîtra plus conventionnelle, peut être par son enchaînement de titres planant ou les débordements sonores, bien que présents, se font tout de même plus rares. Mais ne boudons pas notre plaisir et disons le tout de go, cet album s’avère être une très belle surprise. Ghost Brigadesemble avoir confirmé tout le bien que l’on pouvait penser de leur musique, et par là même répondu aux attentes des plus exigeants.

page Myspace : www.myspace.com/ghostbrigade

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green