Communication de nos partenaires

G.B.H. – Momentum

Le 10 décembre 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Colin "Col" Abrahall - Chant
  • Colin "Jock" Blyth - Guitares
  • Ross Lomas - Basse
  • Scott Preece - Batterie

Style:

Punk Metal

Date de sortie:

17 Novembre 2017

Label:

Hellcat Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10

Enfin ! Sept ans après leur dernier album “Perfume and Piss”, les légendes du Punk Metal Charged G.B.H., maintenant G.B.H. tout court, reviennent avec un nouvel album sous le bras.

C’est que désormais, ils nous les distillent au compte-gouttes, leur nouvelles sorties discographiques, contrastant avec une boulimie de travail infernale dans les années 80.
Toujours est-il qu’un nouvel album de G.B.H. est toujours un petit évènement en soi : c’est quand même le groupe qui nous a collé des albums de folie comme “City Baby attacked by Rats”, “City Baby’s Revenge”, “Midnight Madness and beyond” voire “No Need to panic”.
Il est vrai qu’ensuite, leurs albums sont devenus plus conventionnels, voire (hélas) plus dispensables (“Ha-ha”, “Cruel and unusual”…).

Quelque part, un groupe qui nous a botté le cul avec des “Race against Time”, “Sick Boy”, “Slut”, “I’m the Hunted”, “Passenger on the Menu”, “Midnight Madness and beyond”, “Sam is your Leader”, “Horror Story”, “Transylvanian Perfume” ou “Hearing Screams (for the last Time)” mérite un respect total de notre part. Et combien de groupes ont revendiqué avoir directement été influencé par G.B.H. (quand même précurseur de la vague punk hardcore anglaise avec Discharge, Broken Bones, UK Subs ou The Exploited), que ce soit Slayer ou Metallica ! Mais le groupe n’a jamais revendiqué une quelconque appartenance au metal, reniant même régulièrement une quelconque affiliation avec cette musique, Colin Abrahall qualifiant même de “plus grande connerie jamais entendue dans (sa) vie” lorsqu’on évoque une quelconque description “metal” dans la musique de G.B.H. (lire “Punk & Metal, des liaisons dangereuses” chez Camion Blanc)…
Mais il est à noter que, depuis “Punk Junkies” en 1996, G.B.H. semble être revenu à un punk certes toujours très rapide et violent, laissant de côtés les sonorités crossover/thrash dans lesquelles le groupe semblait se complaire, surtout entre “No Need to panic” (1987) et “Church of the truly Wraped” (1992), quitte à égratigner un tantinet la mauvaise foi (assumée ?) du chanteur…

Pour cette nouvelle galette, on est bien d’accord, G.B.H. ne sortira plus de “City Baby attacked by Rats”, mais malgré tout revient dans une violence musicale salvatrice pour tous les vieux keupons nostalgiques des mid eighties. Il manque cette urgence, ce côté cru, voire naïf, et in-your-face que le quatuor nous balançait pleine face dans les années 80, et le son semble trop propre par rapport à ces albums.
Mais quelque part, qu’importe : G.B.H. nous re-balance douze petites bombes (over)speedées dont ils ont le secret. “Momentum”, dès la première seconde, nous rappelle que les membres du quatuor restent les patrons du genre et qu’il faudra toujours compter avec eux pour encore quelques années.
Toujours cette voix caractéristique, toujours ces riffs énervés (oserait-on un petit “thrashisant” pour les décrire ?) avec quelques petits soli rapides et cette section rythmique épileptique. Et surtout, la sensation d’une vraie grande cohésion dans un groupe au line up inchangé depuis 1994 – le groupe avait usé quelques batteurs avant que Scott Preece ne reste définitivement derrière les fûts –, sachant surtout que les trois autres membres évoluent ensemble depuis 1978…

Bref, en 2017, un an avant leurs 40 ans de carrière, G.B.H. est toujours en pleine forme et compte bien nous faire secouer de la crête pendant encore quelques temps.

Et leurs prestations live sont toujours aussi dévastatrices ! Que demander de plus ?

Tracklist :

1. Birmingham Smiles (3’46)
2. Tripwire Strange (3’44)
3. No News (2’02)
4. Population Bomb (4’11)
5. Enemies (3’08)
6. Us against the World (2’43)
7. Momentum (2’41)
8. The perfect Storm (3’32)
9. Fifty what ? (3’23)
10. I never asked for any of this (2’49)
11. Blue Sky Thinking (3’09)
12. Liquid Paradise (The Epic) (5’17)

Site officiel : http://gbhuk.com/
Twitter : https://twitter.com/gbhuk
Facebook : https://www.facebook.com/GBH.official/
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCZ0mXmQ8PKlfp8Y1C2O9gNw

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green