Communication de nos partenaires

Flood – Strangers with Memories

Le 11 août 2016 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • • Thib' : Chant, Basse
  • • Billou : Guitare lead
  • • Med : Guitare rythmique, Chant
  • • Nitro : Batterie

Style:

Punk Rock

Date de sortie:

16 Janvier 2016

Label:

Indépendant/Autoproduit
Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 8.5/10

 

« Et une fois, au stage, et bah je m’étais enfilé une flûte dans la chatte ! »… réplique culte du film American Pie. Pourquoi vous parlé-je musique à un si haut niveau de culture teen movies du début des 2000’s ? Simple : parce que dès que vous mettrez Strangers with Memories de Flood, vous n’aurez qu’une envie : vous re-visionner l’intégrale des films-à-la-con de votre jeunesse (ou semi-jeunesse pour les moins jeunes d’entre nous), tant ça colle(rait) parfaitement en BO.

Cet EP de 5 titres autofinancé en crowdfunding Ulule du quatuor nancéien fait en effet dans ce punk-rock californien qui vous donne envie de sortir la wax et lustrer votre planche de surf sur Venice Beach. Second EP du groupe après Before The Storm (2014), les fans de Greenday, Sum 41, Blink 182 (voire Avril Lavigne pour les filles girlpower-sk8terboy) s’y retrouveront directement, au point que le morceau d’ouverture, « Don’t blink » pourrait même y être une référence.

Autant je déteste les copié-collé, d’autant plus « à la française », autant dans le cas de cet EP, ça m’a moins posé de souci, parce que ça envoie du lourd. Pas du lourd « méchant » (quoique la batterie du morceau d’ouverture sonne plus Metal que Punk) mais du lourd dynamique et qui fait remuer aussitôt, avec un esprit ranafout (cf. le majeur levé qui indique le numéro de la piste dans le booklet). Les mélodies sont directes et faciles à retenir : on les fredonne en « na na naaaa » dès la première écoute. Ça sent donc la déconnade, mais sérieuse et bien ficelée, eu égard au son typique du genre. L’artwork, simpliste, va totalement dans ce sens également, avec le logo du groupe en placement central, logo dont l’initiale est une vague et la police d’écriture celle des onomatopées dans les phylactères de vos BDs favorites.


Le seul point faible que j’émette sur cet EP est le solo de gratte de « This Night » qui clôt le CD, très lisse et sans relief : on pourrait se dire que c’est pour rester dans l’esprit « on s’en fout, on fait du rock, mec ! », mais on pourrait aussi interpréter ça comme l’incapacité de donner de la vie au solo – et sans preuve, je n’accuserai de rien.

Un bon – mais trop court – moment que cet EP qui m’a donné une raison légitime – enfin, quoique… JE la trouve légitime – de ressortir mes Vans, mon pantacourt et mon T-shirt LC Waïkiki !

A écouter sur un Discman – le superhéros des musicos des 90’s – en traçant votre route en skate !

Facebook: https://www.facebook.com/weareflood
Bandcamp: https://floodpunkband.bandcamp.com/
Soundcloud: https://soundcloud.com/weareflood
Youtube: https://www.youtube.com/user/WorkOut955

 

Tracklist:
1. Don’t blink (3:54)
2. Hometown (2:21)
3. Who are we now? (3:04)
4. Sappy (2:10)
5. This Night (3:49)

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green