Communication de nos partenaires

Fastway – Eat dog Eat

Le 16 novembre 2011 posté par Son

Line-up sur cet Album


  • Steve Strange : Batterie
  • Toby Jepson : Chant
  • John McManus : Basse
  • Eddie Clarke : Guitare

Style:

Hard Rock

Date de sortie:

Novembre 2011

Label:

SPV

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 7.5/10

Fast Eddie Clarke, l’ancien guitariste de Motörhead signe avec SPV le grand retour de Fastway depuis les années 1990 avec l’album « Eat Dog Eat ». Un petit retour en arrière s’impose quand même, Eddie Clarke jouait avec Lemmy jusqu’en 1982, sa guitare est présente sur les cinq premiers et cultissimes albums de Motörhead. Des riffs de guitare connus de tous, et qui prennent encore aux tripes. Fast Eddie monte en 1983 son propre groupe Fastway, le premier album éponyme sort la même année et continue ensuite de publier des opus à un rythme assez régulier. En 1990 « Bad Bad Girls » est la sixième production du guitariste chevronné.

On entendra presque plus parler de Fastway, jusqu’en 1998 et l’album « On Target Reworked » qui reçu un accueil assez mitigé. Retombant dans une longue période de silence, Eddie Clarke revient maintenant avec un nouveau chanteur Toby Jepson ( de Little Angels) et présente le huitième album de Fastway, « Eat Dog Eat ».

Qu’y a t’il au programme dans ces dix compositions de Hard Rock traditionnel ? On retrouve des morceaux plus qu’entraînant avec un groove issu des eighties, « Leave The Light On », « Freedom Song », « Love I Need » ou encore « Sick As A Dog ». Le jeu de basse de John McManus est très prenant , une vrai sensation de tangage, ça balance du tonnerre. Bien évidement Fast Eddie Clarke n’est pas en reste et envoie des soli de très bonne qualité, ponctuant l’album de courtes suites de notes mélodiques profitant aussi des breaks instrumentaux pour montrer son talent, « Fade Out », « Loving Fool » ou le plus énergique « Sick As A Dog » n’en sont que les plus beaux témoins. Petite surprise aussi avec « Dead And Gone » la petite douceur de l’album au rythme de ballade avec la voix de Toby simplement accompagnée de guitares mélangeant parties acoustiques et électriques.

Que deviendrait le Hard Rock sans ses traditionnels chœurs reprenant les parties les plus simples des refrains ? Comment pourrait on se passer de ce côté accrocheur ? Il est évident que FastWay ne les a pas oublié, la chanson « Sick As A Dog » devrait faire hurler plus d’un fan en festival.
Il est clair qu’avec Fastway, les zicos ne cherchent pas à se prendre la tête, ni une démonstration de talent pure et dure, mais plus à se faire plaisir en faisant le bonheur des amoureux et des nostalgiques d’une musique âgée maintenant d’une trentaine d’année. Dog Eat Dog n’a aucune autre prétention que de contenir dix chansons des plus simples mais jouées comme il le faut pour garder leur efficacité. Le but étant de sortir de l’écoute de Fastway en grande forme avec une pêche phénoménale.

http://www.fasteddieclarke.com/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green