Communication de nos partenaires

Europe – Bags Of Bones

Le 2 décembre 2012 posté par Fredo

Line-up sur cet Album


Joey Tempest : Chant
Gunnar Mathias "Mic" Michaeli : Claviers
John Norum : Guitare
Ian Haugland : Batterie
John Levén : Basse

Style:

Hard Rock

Date de sortie:

18 avril 2012

Label:

Edel Music

Note du Soilchroniqueur (Fredo) : 08/10

 

Il y a des trucs qui resteront, qu’on le veuille ou non. Cette intro hyper pompeuse au synthé de ce titre interplanétaire qui restera « The final countdown », tout le monde l’a dans le crâne. Et bien, ce « tututu tuuu, tututututututu », va falloir l’oublier et tenter de passer à autre chose, car au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, Europe est de retour avec du neuf depuis un petit bout de temps. Depuis 2004, Europe nous ont offert “Start from the Dark”, “Secret Society” et “Last Look at Eden”, 3 disques laissant loin derrière les mièvreries FM d’antan comme leurs débuts typiquement Heavy Metal et mettant en avant un son beaucoup plus actuel. Sans tomber évidemment dans les travers d’un néo métal qui vu leur carrière aurait pu sembler déplacé, les rythmes se sont voulus plus actuels, les sonorités plus basses.

Oui. On est vraiment très loin maintenant des tubes et du son hyper lisse qui a permis à Europe de vendre du vinyle par camions complets et de remplir en quelques temps les plus grandes arènes de Stockholm à LA en passant par Tokyo et consort. Si, par le passé, Joey Tempest a fait se pâmer d’aise toute une génération de jouvencelles avec son joli minois et sa voix sucrée, aujourd’hui la donne a changé. Les permanentes ont pris un sacré coup, les frisettes sont désormais bien plates, et notre poto Jeannot la Tempête , auteur de la quasi totalité du disque explore avec « Bag of Bones » un univers musical dans lequel les suédois ne s’étaient encore pas aventurés. Décidément à géométrie variable, mais pas forcément toujours dans la direction où on l’attend, la quintette pour notre plus grand plaisir nous fait le coup d’une orientation plus Blues Rock pas dégueu du tout. Voix (très légèrement, quand même…) rocailleuse, orgue Hammond, refrains courts, son chaleureux de la six cordes d’un Norum très inspiré tant en rythmique qu’en solo, la mouture des morceaux fait mouche. Ils se rapprochent dans l’approche de Whitesnake Riches to Rags »), ou rappellent l’ambiance assez sudiste du « Heartbreak Station » de Cinderella Bag of Bones »). Quelques petites subtilités de composition, comme le petit break un peu oriental de « Firebox » ou les chœurs résolument gospel du single « Not Supposed to sing the blues » (ce titre, tout un programme …), la ligne de basse très épaisse du très accrocheur « Firebox », tout ça fait que vous obtenez un début album très plaisant. Car après le très calme « My woman my friend », le disque prend une tournure un peu plus linéaire, et même si on ne peut décemment dire que le soufflet retombe, il faut convenir que les 4 derniers titres sont beaucoup moins marquants.

Au final, il en résulte que la dernière livraison de nos suédois restera la plus intéressante depuis le come-back. La page « paillettes » semble définitivement tournée, d’autant plus que le style pratiqué maintenant est très défendable sur scène. Alors, guettons les agendas … cette musique n’attend que l’épreuve des planches pour prendre toutes ces lettres de noblesse !!

 

1.     Riches to Rags
2.     Not Supposed to Sing the Blues
3.     Firebox
4.     Bag of Bones
5.     Requiem
6.     My Woman My Friend
7.     Demon Head
8.     Drink and a Smile
9.     Doghouse
10.     Mercy You Mercy Me
11.     Bring It All Home
12.     Beautiful Disaster

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green