Communication de nos partenaires

Eugenic Death – Crimes against humanity

Le 2 octobre 2012 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Shane Lucas – Basse
Ian Pasquini – Batterie
Jonathan Mccanless – Guitares
Keith Davis – Chant

Style:

Thrash metal

Date de sortie:

18 septembre 2012

Label:

Heaven And Hell Records

Note du Soilchroniqueur (Metalfreak) : 7/10

On n’allait quand même pas croire que j’allais laisser passer une semaine sans proposer un mot sur un groupe thrash découvert dernièrement, quand même.
Cette fois ci, c’est au tour des américains de Eugenic Death d’y passer : ce quatuor de Caroline du Nord nous offre un pur thrash old school dans la lignée des Demolition Hammer ou Rigor Mortis pour le chant plus grave et profond que les groupes du même genre, et des éternels Exodus, Forbidden ou Mortal Sin pour les riffs incisifs et tranchants.
Pourtant fondé en 2010 et avec une seule demo sortie en 2011 (« The devil waits », dont les trois titres figurent sur cet album), c’est avec quatre nouveaux titres en plus sous le bras que le groupe nous sort cet albums de sept morceaux thrash à souhait pour 37 minutes de riffs saccadés, alternant les passages mélodiques, mais toujours sous un rythme soutenu, hormis sur l’instrumental « Epitaph », qui nous propose les quatre premières minutes bien mélodiques à grands renforts de soli du même tonneau avant de finir sur une belle furie thrash.

« Crimes against humanity » n’apportera pas grand-chose de nouveau au genre mais les sept titres sont carrés, incisifs et puissants, mais somme toute relativement homogène. Si l’album ne dure que 37 minutes, il est fort à parier que deux ou trois titres de plus eussent été de trop.
On appréciera la puissance d’un titre comme l’excellent « Plagued by ignorance » ou « The practice » dont le riff principal fera penser au titre « Left to rot » de D.A.M. sur « Human wreckage ».

Le premier titre démarre tambour battant : Eugenic Death prend les choses très au sérieux et bastonne d’entrée, bien servi par une production suffisamment puissante et claire pour laisser la part belle à chaque instrument. « Indictive diety » suit, avec son intro malsaine à la Slayer et son solo mélodique avant de recommencer le passage à tabac en règle avec ses petits riffs saccadés comme sur un « Breaking the silence » de Heathen.
Et tout l’album continue dans cette veine thrash old school, alternant passages rapides, solo ultra mélodique grâce à un guitariste très talentueux et riffs saccadés, à l’instar d’un très efficace « The devil waits » ou d’un « Plagued by ignorance » particulièrement efficace.
De bons hématomes en prévisions lors des concerts du groupe, à ne pas en douter : ça risque de faire naître quelques idées de bousculades mémorables dans les moshpits.
Comme dit plus haut, rien de neuf sous le soleil mais les quatre thrashers ont un réel talent de composition et il est fort à parier que, sorti 25 ans plus tôt, ce skeud aurait fait partie des classiques du genre.

Pas de temps morts, 37 minutes de pur thrash bien foutu, jamais redondant et surtout pas rébarbatif.

A tester !

Tracklist :

1. Crimes Against Humanity (5:42)
2. Indictive Diety (5:26)
3. Medication Time (4:48)
4. The Devil Waits (3:32)
5. Plagued by Ignorance (4:48)
6. Epitaph (5:43)
7. The Practice (7:09)

Myspace : http://www.myspace.com/eugenicdeath
Facebook : https://www.facebook.com/pages/Eugenic- … 4165293876
ReverbNation : http://www.reverbnation.com/eugenicdeath

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green