Communication de nos partenaires

Eldritch – Livequake

Le 26 janvier 2010 posté par Fredo

Line-up sur cet Album


Mario "Terence Holler" Tarantola : Chant John Crystal : Basse Raffahell Dridge : Batterie Eugene Simone : Guitare Roberto "Peck" Proietti : Guitare

Style:

Heavy prog metal

Date de sortie:

14 novembre 2008

Label:

Limb Music Products

Eldricht est un groupe italien formé en 1991 et qui de 1995 à 2007 a sorti la bagatelle de 7 albums studio. Essayant de surfer sur la vague des groupes de l’écurie LMP, Eldricht a dans le temps réussi à se démarquer des Vanden Plast, Superior et consort en saupoudrant son prog des débuts avec quelques pincées de power metal et de thrash tout en simplifiant quelque peu la structure de ses morceaux. Passage obligé pour tout combo, c’est maintenant le moment pour eux de nous offrir le 1er album live.

Enregistré à Pise en mars dernier, Livequake a la particularité de se composer de 2 parties distinctes. Le CD 1 pioche dans la discographie des années 2000, de l’album « Reverse » au petit dernier « Blackenday »… Menés par leur chanteur ricain (d’où le nombre appréciable de « Mother fuckers » égrenés tout au long du set…) Terence Holler, brillamment épaulé par Eugene Simone, véritable quitar hero, le metal distillé par nos italiens est puissant, efficace, quelque fois très rageur, à d’autres moments plus calme et teinté d’une belle sensibilité, toujours très mélodique. Quels morceaux retenir de ce premier jet ? « The Deep Sleep » « Bless Me Now » titres assez rapides mais assez représentatifs du style du groupe ou le très réussi « Save Me », avec sa rythmique en béton, le phrasé limite rap du chanteur et son refrain imparable.

Pour le deuxième cd, le groupe accueille sur scène Oleg Smirnoff le claveriste ayant officié jusqu’en 2001. la set list tourne essentiellement autour du 3eme album « IL Nino », dont pas moins de 7 titres sont interprétés, dont le « Nebula Surface », uniquement sorti sur l’édition digipak. La discographie est finie de passer en revue avec 3 titres des 2 premiers albums. Malheureusement, l’intensité constatée sur le premier cd retombe un petit peu. Les intros et les passages instrumentaux se font plus longs, les breaks plus nombreux, mais hélas aussi les refrains moins percutants malgré des rythmiques toujours aussi carrées, des tempos assez rapides… néanmoins, malgré de très beaux passages, cette partie du concert est plus à réserver aux inconditionnels du groupe.

Un petit mot pour évoquer le son très correct de l’ensemble, on aurait tout de même préféré entendre un peu plus le public sur cet enregistrement, ça aurait un petit plus non négligeable. Enfin, sachez que ce double live a aussi sa version filmée et sortie simultanément en DVD.

site internet : http://www.eldritchweb.com/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green