Communication de nos partenaires

Disemballerina – Poison grown

Le 18 octobre 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Jennifer Christensen: Violoncelle
  • Myles Donnovan: Alto, Harpe
  • Hayla Holland: Guitare accoustique

Style:

Dark Athmosphérique

Date de sortie:

08/04/2016

Label:

Minotauro Records

Note de la Soilchroniqueuse (RGeneral) : 5/10

Parce que je suis fan de Sopor Aeternus, la 1ère écoute succincte d’un extrait de  » Poison grown » me pousse à tenter l’expérience de ce groupe dont je ne connaissais pas l’existence.
J’ai toujours aimé le son du violoncelle et les mélodies sombres et classiques, je me dis donc que ce trio américain va forcément faire mouche….

Et là….

Mais qu’elle est donc cette langueur monotone qui s’empare de moi ?
Un mélopée lancinante, qui n’en finit plus de s’allonger, m’envahissant d’un ennui profond et d’une déception qui ne cesse de s’alourdir au fil de l’écoute…
Ça manque d’envol, de rebonds, d’ampleur, d’expression… Trop de linéarité malgré les capacités des musiciens qui sont loin d’être manchots.
Alors, certes, ils savent ce qu’ils font de leurs instruments mais ils ont accouché d’un enfant amorphe et éteint, s’exprimant péniblement, coincé dans une torpeur mortifère.
Rien ne me reste en mémoire, les titres s’égrènent sans la moindre vague, pas l’ombre d’un frémissement….

Ce qui aurait pu être sublimement sombre et macabre s’avère être juste soporifique.
Six titres instrumentaux pour une petite demie heure qui m’aura paru des siècles…

L’autisme musical!


Tracklist :
1.Impaled Matador (4:13)
2. La Folia (4:29)
3. That is the Head of one who toyed with my Honor (3:26)
4. Phantom Limb (4:46)
5. Year of the Horse (5:31)
6. Styx (6:52)

Site officiel : https://disemballerinapdx.bandcamp.com/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green