Communication de nos partenaires

Desdemonia – Anguish

Le 4 janvier 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Tom Dosser - Basse, Chant
  • Tom Michels - Batterie
  • Marc Dosser - Guitares
  • David Wagner - Guitares

Guest : Jeff Buchette - Guitares

Style:

Death/Thrash Metal

Date de sortie:

23 Mars 2018

Label:

Mighty Music

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Bon, d’entrée, j’y vais de ma petite rouspétance : comment se fait-il que je ne reçoive cet album que CETTE SEMAINE dans ma boite mail alors que l’album est sorti il y a presque un an ? Parce que passer à côté de ce quatrième album des Luxembourgeois de Desdemonia, c’est motif de divorce, là ! Non mais !

Formé en 1994, le quatuor sort une démo (Infinity’s Regard) en 1997, puis trois albums (Same en 1998, Paralysed en 2001, puis Existence en 2010). Un changement de guitariste en 2013 et nous voilà avec cet Anguish qui allie la brutalité du Death Metal, l’agressivité du Thrash, le tout non sans insérer de bonnes doses de mélodies les faisant flirter avec l’univers d’Amon Amarth.

Et hop, on se retrouve avec quarante-sept minutes d’un Death Metal sacralisé par Göteborg lors des arrivées des At the Gates, Edge of Sanity, Hypocrisy ou Dark Tranquility. D’ailleurs, l’air de rien, en regardant de plus près, on voit que c’est monsieur Fredrik Nordström (At the Gates, In Flames, Arch Enemy, Opeth, Dimmu Borgir, Hammerfall, Architects, etc.) qui a mixé et masterisé les neuf titres au réputé Studio Fredman de Göteborg, s’il vous plait, ce qui donne une idée de ce à quoi on a droit.

D’entrée, avec “Reaper of Souls”, on se mange du riff bien lourd à la Bolt Thrower qui aurait rencontré Amon Amarth avec la promesse de mettre un bon groove et de la mélodie dans leurs compositions.
Et l’ensemble de l’album est dans une certaine homogénéité – surtout au niveau du chant qui reste ancré dans un growl à la profondeur abyssale – même si le groupe n’hésite pas à y aller de quelques mid tempos bien oppressants (“Cross the Line”, “Weakness”) histoire d’étouffer l’auditeur pour mieux l’achever lors des accélérations brutales.

Mais Desdemonia ne se cantonne pas à un pilonnage en règle mais se montre capable de balancer des soli à haute teneur mélodique que seuls la lourdeur des riffs et la profondeur du chant nous fait revenir à plus de noirceur.

Bref, une belle pièce de Death Metal mélodique toute en puissance que les retardataires ont intérêt à se coller d’urgence entre les oreilles.

Tracklist :

1. Reaper of Souls (4:42)
2. Anguish (5:52)
3. Cross the Line (4:46)
4. Endless Fight (5:21)
5. Revenge (5:46)
6. Abysmal (5:04)
7. Deceiver (4:59)
8. Out of Sight (4:17)
9. Weakness (6:23)

Playlist Bandcamp
Site officiel
Page Myspace
Page Facebook
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green