Communication de nos partenaires

Deficiency – The prodigal child

Le 25 octobre 2013 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Jérôme Meichelbeck – Guitares rythmiques
Vianney Habert – Basse
Anthony Thomas – Batterie
Laurent Gisonna – Guitares, Chant

Style:

Thrash metal mélodique et technique

Date de sortie:

Octobre 2013

Label:

Autoproduction

Note du Soilchroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Cocorico !
Là, pour le coup, on va jouer au chauvin basique en se rendant fiers d’avoir un album de cette trempe sorti par des bons petits gaillards bien de chez nous.
Maintes fois, on s’enorgueillit que depuis quelques années, la scène metal hexagonale n’a rien à envier aux autres, mais dans le cas de Deficiency, on peut même se permettre de se la péter un brin.
Ils viennent de Lorraine et d’Alsace et ont cinq années d’existence : en 2011 sort leur premier album « State of disillusion » bien salué par la critique, album qui leur permettra d’ouvrir jusqu’en dehors de nos frontières pour des groupes comme Suicidal Angels, Evile ou Decapitated.
C’est au début du printemps 2013 que le quatuor entre au Dome Studio chez David Potvin déjà responsable du son de Lyzanxia, Under The Abyss, T.A.N.K. ou plus récemment Slave Machine pour sortir ce « The prodigal child ».

Déjà, l’objet est un beau petit digipack avec un livret magnifique et force est de constater, à l’écoute de l’album, que la musique est aussi classieuse que l’artwork.
Officiant dans un thrash metal aussi mélodique que technique, et surtout non dénué de brutalité, l’album propose dix titres suffisamment variés, d’une longueur tournant entre cinq et huit minutes, avec de nombreux breaks pour que l’album tienne l’auditeur en haleine de bout en bout sans qu’il ne sombre dans l’ennui à un quelconque moment.
Aidé en cela par un chanteur qui sait tenir un registre agressif sans toutefois se vouloir plus criard – donc pénible – que la moyenne, alternant avec quelques growls judicieusement placés, et surtout sachant garder une ligne directrice dans la mélodie, met bien en valeur la musique sur laquelle il place ses parties vocales.
Et musicalement, c’est une belle baffe.
Deficiency arrive à combiner ses influences thrash old school (Metallica et Megadeth en tête) avec celles, plus modernes découlant d’une évolution directe du genre, propres à Machine Head ou Lamb Of God.
Si on nage en plein thrash metal, force est également de constater que le groupe évolue par moment vers le death mélodique propre à Soilwork.
Chaque titre est un prétexte au headbanging grâce à des tempi souvent ancrés dans le speed, aux breaks assassins : un morceau comme « A prospect of traveling beyond », avec son intro instrumentale plus mélancolique avant le déferlement de riffs brutaux sur fond de quelques growls montrent un côté plus death avant une grosse dose de thrash, un break plus calme avant un retour à la brutalité comme pour étourdir l’auditeur ; le plus inquiétant « Those who behold », plus dans une colère contenue, laisse présager que le groupe en a encore sous la semelle et compte bien le garder lorsque le moment sera voulu, comme sur « The introspection of the omnipotent », plus surprenant, avec son intro au piano laissant présager un calme avant une tempête sonore qui s’avèrera saccadée et toute en brutalité sur laquelle les instruments, accordés très bas, lâchent des riffs qui frôlent l’ambiance d’un Meshuggah «époque « Chaosphere ».
Ou que dire de la force du long instrumental « A way out of nowhere » de plus de sept minutes sur lequel toute la technique du groupe est magistralement interprétée ?

Bref, Deficiency, avec ce concept album sur l’origine et le futur de l’humanité, nous offre plus d’une heure de musique torturée, très intéressante et non dénuée de talent.

Hautement recommandé !

Tracklist :

1. The Prodigal Child (5’06)
2. Unfinished (5’12)
3. A Prospect of Traveling Beyond (5’37)
4. Those Who Behold (6’09)
5. The Introspection of the Omnipotent (6’03)
6. The Flaw (5’10)
7. Stronger Than You (5’56)
8. A Way Out of Nowhere (7’27)
9. The Experiment (7’18)
10. The Curse of Hu’s Hands (8’15)

Site officiel : http://deficiency.fr/
Myspace : https://myspace.com/deficiency57
Facebook : https://www.facebook.com/deficiencymetal
Twitter : https://twitter.com/_DEFICIENCY

Teaser :

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green