Communication de nos partenaires

Darkthrone – Arctic Thunder

Le 11 octobre 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Nocturno Culto : chant, guitare, basse
  • Fenriz : batterie, basse, guitare

Style:

Black Metal

Date de sortie:

14 octobre 2016

Label:

Peaceville Records

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 6,5/10

Ok, j’avais bien aimé « The Underground Resistance » mais si l’on me demandait de choisir quelle période de la carrière de Darkthrone je préfère, j’opterai toujours pour la première trilogie (j’occulte le pourtant très bon « Soulside Journey ») et je pousserai au maximum jusqu’à « The Cult is alive ». Tout ce qui s’en suit, c’est-à-dire la phase Punk, ce ne fut vraiment pas mon truc. Aussi, lorsque j’ai découvert la pochette d’« Arctic Thunder », j’ai immédiatement pensé qu’on allait assister à un retour en grâce du bon vieux Black Métal des familles. Déjà parce que esthétiquement, on dirait « Under a Funeral Moon » après la découverte du feu, ensuite parce que le nom de l’album sonne très 90’s, genre « Transilvanian Hunger », soit autant de faisceaux qui laisse miroiter une belle tranche de noirceur norvégienne.

En ce qui concerne l’abandon du Punk, je n’ai pas fait erreur. Les huit compositions renouent avec le passé, cela ne rocke plus des masses, le duo privilégiant des titres dépouillés à l’extrême, construits autour de deux ou trois riffs avec des lignes mélodiques réduites à l’essentiel. Malheureusement, l’inspiration en dents-de-scie ne contribue pas à faire d’« Arctic Thunder » la pièce maîtresse que l’on espérait.

En effet, si un « Burial Bliss » retrouve quelque peu la gloire d’antan grâce à son tempo plutôt speed, la majorité des autres titres sonnent un peu trop mollassons, généralement plombés par une batterie aussi plate que Jane Birkin. Néanmoins, des morceaux tels que « Boreal Fiends » ou « Throw me through the Marshes », qui jouent sur un registre plus posé avec des riffs centraux bien sentis, tendent à démontrer que Darkthrone ne cherche pas à s’auto plagier, et l’on retrouve ce chant rauque caractéristique, élément saillant de la musique du duo.
En dépit d’écoutes répétées, j’ai du mal à être séduit par ces huit nouveaux titres qui laissent tout de même espérer que, dans un avenir proche, l’on pourrait bien se faire fesser sévèrement.

 

Tracklist :
01 : Tundra Leach
02 : Burial Bliss
03 : Boreal Fiends
04 : Inbred Vermin
05 : Arctic Thunder
06 : Throw me through the Marshes
07 : Deep Lake Tresspass
08 : The Wyoming Distance

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green