Communication de nos partenaires

Dark the Suns – All ends in silence

Le 8 mars 2010 posté par Fredo

Line-up sur cet Album


Mikko Ojala: Guitare/Chant Inka Tuomaala: Basse Juha Kokkonen: Guitare Pinja Haikala: Synthé Markus Lehtinen: Batterie

Style:

melodic gothic/dark death ambiant

Date de sortie:

25 mars 2009

Label:

Firebox Records

Note du Soilchroniqueur (MetalPsychoKiller):
9 / 10

De la pénombre à la face cachée de la lune, de la nostalgie de la froideur ambiante luttant férocement contre la lumière incandescente du dieu soleil, de la puissance destructrice à la beauté fragile et éphémère de l’esthétisme, de la solitude de l’entité face au gigantisme de l’océan cosmique, de l’ineffable ésotérisme séculaire à la pseudo réalité mathématique scientifique de l’opposition théorique entre cartésianisme et rêveries exacerbées vers l’utopie et l’illusoire…L’univers est un monde de thèses et antithèses, où l’opposition de rhétoriques n’est point un dessein de sophistes illuminés mais l’essence même de Mère Nature. Notre genèse n’est qu’un grain cosmique dans le firmament temporel où les homos sapiens se targuent d’être à la fois évolution, création, et garantie…

Dark The suns, ou le paradoxe abouti de notre pseudo évolution sensitive.

A l’origine Dark The Suns etait un concept solo du frontman Mikko Ojala de Valkeakoski, qui jouait initialement de tous les instruments lui-même avant « d’émigrer » vers Jyväskylä où il constitua son groupe et signa chez Firebox Records pour deux albums. Combo de mélodic gothic/ dark death ambiant, aux atmosphères cold et doom, nous venant des contrées spleen et froides de Finlande, un prometteur « In Darkness comes Beauty » fut pondu en 2007. Sympathique et agréable ne serait ce que par son potentiel sous jacent mais un tant soi peu sous exploité par une certaine linéarité, ce premier jet n’en n’annonçait pas moins ce second opus. Plus abouti, enregistré dans leur propre studio -ce qui a du leur permettre de remettre maints et maints fois sur l’ouvrage les compositions délivrées-, et au Studio Watercastle (SaraLee, Sunride, Silentium), cet « All Ends In Silence » est un ton nettement au dessus.

L’alchimie reste cependant la même. A savoir un couplage, une osmose entre un fondement structurellement metal aux rythmiques syncopées, agrémenté d’une voix gutturale et de soupçons de growls virils et puissants d’un coté. Et un panel d’agréments gothiques (piano, violons, voix claire féminine cristalline et fragile) couplé à des mélodies sombres et froides délivrées au piano et dont les beautés évanescentes sont des plus saisissantes. Lourdeur, puissance et ésotérisme divinatoire du coté maléfique de la force obscure ; en opposition aux promesses de l’astre de vie synonyme de genèses. Les enchainements d’orchestrations harmoniques parfaites, ciselées, soignées, sont suffisamment diversifiés pour que l’alchimie concoctée ne sombre pas dans la linéarité qui pourrait se faire tangible et réelle lors des premières écoutes superficielles. Un véritable travail d’orfèvre et d’équilibriste en quelques sortes, dans les mélopées de compositions sombres, froides, évanescentes, empreintes d’esthétismes et de puissances autodestructrices.

Tout à chacun, selon son ressenti et sa culture musicale, sera ému à des degrés d’intensité divers ; mais pour ma part depuis Draconian et son « The Burning Halo » dans l’écrin duquel se masquaient des bijoux comme « She Dies » ou « The Dying », rarement une émotion aussi intense ne m’a envahie à l’audition d’un album qu’avec cette Tracklist de feu glacial de Dark The Suns. Il sera difficile néanmoins d’en extraire quelques titres tant l’excellence est souvent atteinte ou toujours frôlée ; mais les « Unbroken Silence », « Everlasting », « The Dead End » ou autres « Gone » divin, sont purement et sincèrement jouissifs. Un superbe Scud de spleen poétique à ne manquer sous aucun prétexte.

Site Internet : http://www.darkthesuns.com/
Myspace : http://www.myspace.com/darkthesuns

MetalPsychoKiller

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green