Communication de nos partenaires

Danzig – Skeletons

Le 16 décembre 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Glenn Danzig : chant
  • Tommy Victor : guitare
  • Johnny Kelly : batterie
 

Style:

Reprises sauce Dark Heavy Metal

Date de sortie:

27 novembre 2015

Label:

AFM Records

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 1/10

La palme des trente minutes les plus ennuyeuses de 2015 revient sans contestation possible à Glenn Danzig pour son abominable album de reprises « Skeletons ». Putain, rien que la pochette, c’est déjà une horreur, un déballage de pectoraux affaissés et de nichons qui dégringolent, un éboulement de chair sordide qui pue la décrépitude. Et quand la stéroïde cesse de faire effet, ça aboutit à ce truc mou comme une bite de nonagénaire, aussi peu bandant que la blonde siliconée au museau de fouine qui pose pour la postérité. En plus, que fout Tommy Victor sur ce disque ? Il n’est que l’ombre grise de lui-même, desservi qui plus est par une production ridiculement plate. Je ne dirai rien sur le batteur qui a dû enregistrer ses parties pendant une crise de somnambulisme. Tu sens le gars qui joue d’une main tout en se curant le pif ou se grattant les couilles de l’autre : il est translucide.

La version de « Lord of the Thighs » me tire des larmes de honte, la reprise de « N.I.B. » est cent fois moins bonne que celle qu’avait par exemple proposé Ugly Kid Joe dans les années 90, c’est dire les profondeurs de nullité qu’atteint ce disque. Je précise que je ne crache pas gratuitement car j’aime vraiment Danzig, groupe que je suis depuis 1992 et « Danzig III : How The Gods Kill », mais quel est l’intérêt artistique de cette œuvre ? Je n’ai rien contre le fait que les musiciens s’amusent en répétition à reprendre quelques vieux standards histoire de s’échauffer mais de là à les enregistrer, il ne faut décidément plus avoir aucun recul sur sa musique. Toutes les chansons sont massacrées les unes après les autres, l’organe de Glenn est complètement vidée (« With a Girl Like You »), tant et si bien que même lorsqu’il s’attaque à du Presley, on entend clairement qu’il n’y ait plus, que le talent est parti boire un canon au bistrot du coin.

Très clairement, je me suis forcé pour écouter « Skeletons » en entier. Je l’ai même écouté deux fois tant la déception première fut incommensurable, tant je ne pouvais croire que le groupe avait pu tomber aussi bas dans l’insignifiance et l’amateurisme navrant (« Rough Boy » merde, comment on peut foirer un truc à ce point ?). A oublier très vite, je regrette même de l’avoir entendu : ce n’est pas un squelette que je garderai dans mon placard.

Tracklist :
01 : Devil’s Angels (Davie Allan & the Arrows cover)
02 : Satan (Theme from « Satan’s Sadists »)
03 : Let Yourself Go (Elvis Presley cover)
04 : N.I.B. (Black Sabbath cover)
05 : Lord of the Thighs (Aerosmith cover)
06 : Action Woman (The Litter cover)
07 : Rough Boy (ZZ Top cover)
08 : With a Girl like You (The Troggs cover)
09 : Find Somebody (The Rascals cover)
10 : Crying in the Rain (The Everly Brothers cover)

Site officiel http://www.danzig-verotik.com/

Facebookhttps://www.facebook.com/Danzig/

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green