Communication de nos partenaires

Crystal Viper – Legends

Le 12 octobre 2010 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Marta Gabriel chant et guitare
  • Andy Wave guitare
  • Tom Woryna basse
  • Golem batterie

Style:

True heavy Metal

Date de sortie:

octobre 2010

Label:

AFM Records

Note du Soilchroniqueur ( Celtikwar) : 9,5/10

Il faut battre le fer tant qu’il est encore chaud. Le métal est en effet plus malléable quand il est encore rouge, coincé sur l’enclume et ce sont de grands coups de marteaux qui le déforme et créent de très beaux objets. Pour le cristal le principe est le même, il faut porter les cristaux à une chaleur infernale proche de deux cents degrés et c’est quand celui-ci est chaud que l’on peut le travailler, pas par coups mais en soufflant. Quand on mélange du cristal et du métal, il faut toujours être dans la musique, avoir des musiciens frappant très fort et une chanteuse au souffle infernal. Crystal Viper a donc toutes les cartes en main.

Formé en Pologne il y a moins de dix ans, le groupe ne chôme pas, publiant une démo par an. Ils firent leurs premiers pas avec des reprises de Wasp, Warlock et Virgin Steel ce qui leur permis d’accéder aux festivals allemands comme le Keep It True. « The Curse Of Crystal Viper » leur premier album sort en 2007, les montrant au grand jour. il est rapidement suivi l’année suivante d’une compilation et d’un live réunis sur un album « The Last Axeman ». « Metal Nation » sort lui en 2009 et confirme le potentiel du groupe qui devient maintenant assez important pour se produire au Magic Circle Fest en compagnie de Manowar, ce concert leur permettant d’enregistrer un excellent live « Defender Of The Magic Circle ». C’est moins de six mois après sa sortie que Crystal Viper nous offre son troisième album studio « Legends ».

La musique que propose le groupe garde la même recette, un mélange de heavy classique des années 80 remis au gout du jour. Rassurez-vous, ici, pas de réchauffé, Crystal Viper donne sa patte à chaque mélodie, riffs. La production est aussi bien réalisée, avec un son ni lourd ni compact : on croirait réentendre « Port Royal » de Running Wild. Autant vous dire que c’est des plus rafraîchissant et agréable. Le heavy-metal joué est aussi un mixe entre les deux époques ; on y retrouve tous les éléments de la tradition allemande. Comme à son habitude, Crystal Viper propose une petite introduction « The truth », cette fois-ci narrative, présentant quelques titres de l’album, dispensable et c’est bien le seul reproche que l’on puisse faire à cet album. « Ghost Ship » ouvre réellement le bal, un titre assez rapide aux chœurs puissants, sur un rythme donné par un Golem ultra rapide. Vous n’avez qu’une seule envie : bouger la tête, taper du pieds et chanter. Le titre suivant ralenti légèrement la cadence « Blood Of The Heroes » est plus lent et repris en chœur de façon bien plus martiale, même topo que pour le fameux  » Under Jolly Roger » de Running Wild : impossible de décrocher, on reste pris voire même capturé par ce rythme et ses changements de tempos sur des parties instrumentales ultra calées.

Marta Gabriel nous montre avec la ballade « Sydonia Bork » que sa voix a de multiples facettes. Elle peut être très douce, pure. Accompagnée par des claviers vraiment du plus bel effet, elle nous rappelle certains titres de Doro comme « Love Me in Black ». Mais Marta ne s’arrête pas là, elle arrive aussi à monter très haut dans les aigus comme sur « Goddess of Death » et  » A Man Of Stone » où chaque fin de couplet pourrait briser le cristal. Sur deux autres morceaux, on ressent clairement les influences Running Wildiennes : sur le rapide « Night of the Sin » et son refrain digne d’un « Port Royal » et le plus calme « Black Leviathan » et son riff de guitare puissant tiré de « Black Hand Inn ». Que dire aussi de cette reprise de « Tv War » très surprenante à entendre. Chantée par Marta, je vous assure que ça donne un autre ton. Les musiciens de Crystal Viper sont aussi bien accompagnés, on retrouve sur cet album les phénoménaux Rhino (ancien batteur de Manowar, maintenant au sein de HolyHell et Angels Of Babylon), Mat Sinner (venu pousser la chansonnette avec eux) et Stefan Kauffmann (ancien d’Accept leur prête main forte), tout comme les deux guerriers Sven D’Anna et Dano Boland de Wizard.

Voici un album qui restera gravé dans les mémoires, le plus abouti de Crystal Viper à ce jour. Un vrai bonheur pour les fans de Heavy-metal classique. Tout est fait pour vous accrocher, vous faire danser et chanter avec des mélodies qui vous resteront longtemps, mais alors longtemps en tête. Crystal Viper est une des nouvelles grosses pointures du Heavy-Metal. Ce dernier a une reine, la sublime Doro Pesch, mais avec « Legends » Marta Gabriel en devient la princesse. Un album à rentrer directement dans les légendes du heavy-metal, à ranger aux côtés de « Kings Of Metal », « Tunes Of War », « Metal Heart » et « Triumph Or Agony ».

Site:www.crystalviper.com/
Myspace: www.myspace.com/crystalviperofficial

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green