Communication de nos partenaires

Circle II Circle – Reign of darkness

Le 10 octobre 2015 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Christian David Wentz : Guitares / Zack Stevens : Chant / Paul Michael Stewart : Basse, Claviers / Bill Hudson : Guitares / Henning Wanner : Claviers / Marcelo Moreira : Batterie.

Style:

Power metal progressif

Date de sortie:

16 octobre 2015

Label:

earMUSIC

Note du SoilChroniqueur (Erikillmister) : 10/10

 
Comment vous dire ?

Parler d’un nouvel album de Circle II Circle, c’est pour moi comme être dans la position du petit chien qui attend sa friandise après un tour réussi. Je tire la langue et je bave, tellement j’aime le combo américain (euh… en fait c’est surtout Zack Stevens que je vénère !).

Essayons donc d’être objectif et laissons parler le chroniqueur plutôt que le fan !

Un peu plus de deux ans après le réussi « Season will fall »,  Circle II Circle remet donc le couvert avec ce « Reign of darkness »,septième album du nom, qui fleure bon la stabilité, le line-up étant pour la première fois quasiment identique (seul Adam Sagan a transmis ses baguettes à Marcelo Moreira) depuis des lustres.

Je ne vais pas commencer à raconter des bobards qui diraient par exemple que Circle II Circle se renouvelle enfin, qu’ils font du thrash ou bien encore du NU

Non ! La bande à Zack Stevens fait ce qu’elle à toujours fait : du power metal teinté de progressif, racé et classieux, quasi aristocratique.

C’est donc comme de coutume une assez longue plage instrumentale, « Over underture » qui ouvre l’album, guitares nerveuses et piano mélancolique s’entremêlant joliment afin de déblayer le passage pour « Victim of the night », que l’ami Zack chante avec un timbre de légèrement plus grave qu’a l’accoutumée, sans pour autant perdre la chaleur de sa voix. Assez rentre dedans, ce titre bénéficie d’une belle envolée de claviers, Henning Wanner étant décidément à la fête, parfaitement mis en valeur par la dextérité de la paire Hudson/Wentz, alternant à qui mieux mieux soli et rythmiques élaborés. Arpèges tombant en cascades, vite relayés par un riff dévastateur, Zack et ses sbires nous emmène à pleins poumons dans son univers sombre et poétique ou les rêves non révélés (untold dreams) sont légions.

« It’s all over » de facture très heavy se démarque un peu de l’ensemble, Paul Stewart bourrinant sa basse comme un possédé, rejoint par ses comparses guitaristes afin d’enfanter une pure merveille tout en violence maîtrisée, Z.Stevens se chargeant d’enfoncer le clou.

Décidément très en verve, les six musiciens remettent le couvert avec un « One more day » du même acabit, le petit nouveau Marcelo Moreira pointant le bout de son nez, histoire de montrer que son intégration au sein de la complexe machine qu’est Cirle II Circle est parfaitement réussie.

L’entame de « Ghost of the devil », pièce assez sombre dans son propos, pourrait presque passer pour du Black Sabbath (curieusement les moments les plus méconnus, ceux de la période Tony Martins/Cozy Powell).

Le titre suivant « Somewhere », tout en maintenant le rythme très heavy que Circle II Circle semble s’être imposé pour ce « Reign of darkness », revient néanmoins vers une composition de facture plus classique, impression confirmée avec « Deep whitin » sur lequel Zack Stevens, encore une fois fait merveille, son chant atteignant un degré d’émotion que peu sont capables de retranscrire (peut-être le Geoff Tates du début, et encore !).

 

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises avec l’emploi d’un break quasi symphonique du plus bel effet au beau milieu de « Taking away ».

Jouer vite et fort semble être le maitre mot de ce disque, et ce n’est pas « Sinister love » qui va déroger à cette règle !

Encore une fois, le talent du sextet transpire tout au long de cette chanson, l’alchimie est parfaite ! Retour vers la mélancolie qui sied si bien à Wanner et Stevens, pour une superbe mélodie, «Solitary rain » nous entraînant loin, très loin dans le monde de Circle II Circle.

Si vous vouliez un exemple d’un titre qui résume à merveille celui-ci, vous voilà servi !

Du grand art, imparable.

Les musiciens passent, les chansons aussi, finissantes oubliées de tous écrasées par de nouvelles…

Mais il arrive, très rarement, mais ça arrive… que certaines survivent parce qu’elles sont bien au dessus du lot. C’est le cas ici avec ce merveilleux « Reign of darkness » maîtrisé de bout en bout, porté par l’exceptionnelle voix du grand monsieur qu’est Zack Stevens.

 

Circle II Circle, et c’est sa grande force, sait se réinventer constamment, mais jamais au détriment de son identité, l’ADN de Savatage qui coule dans ses veine n’étant pas près de s’éteindre !

Tracklist:

1. Over-Underture
2. Victim of the Night
3. Untold Dreams
4. It’s All Over
5. One More Day
6. Ghost of the Devil
7. Somewhere
8. Deep Within
9. Taken Away
10. Sinister Love
11. Solitary Rain

Site officiel : http://circle2circle.net/website/
Myspace : https://myspace.com/circleiicircle
Facebook : https://www.facebook.com/CircleIICircle/timeline/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green