Communication de nos partenaires

Chris Holmes – Shitting bricks

Le 10 octobre 2015 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Chris Holmes - Guitares, Chant / Pascal Bei - Basse / Tom Cesario - Guitares / Candela Gabriel - Batterie.

Style:

Hard rock

Date de sortie:

09 octobre 2015

Label:

M & O Music

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Yesssssss, enfin !

J’avoue avoir une grosse tendresse artistique pour ce guitariste hors pair.
Chris Holmes, 57 ans au compteur et surtout guitariste sur des albums intemporels comme ont pu l’être certains album de W.A.S.P.entre « Wasp » (1984) et « Unholy terror » (2001) dont notamment les inimitables « The headless children », « The crimson idol » ou autre « Wasp » et « The last command ».

Trois ans après un « Nothing to lose » bien accueilli, le Californien remet le couvert avec un album qui fleure bon le rock ‘n’ roll cher à son ancien groupe, avec son lot de titres bien cartons et suffisamment variés pour que l’auditeur reste captivé pendant l’heure que dure ces douze titres.
Sorti initialement en mai chez Non Nobis Productions, ce petit bijou se voit ressortir chez M&O Music en octobre.
L’intro instrumentale met les choses en place dès le départ : on nage dans les années 80 et l’ensemble se cantonne à un hard rock bien old school qui plaira à la fois aux plus nostalgiques d’entre nous et à la nouvelle génération.
C’est avec « Shitting bricks » que les choses sérieuses commencent : riffs que n’aurait pas renié le Wasp de l’époque avec une voix rugueuses limite Lemmyesque, un tempo effréné pour un titre nerveux à souhait.
Chris Holmes n’est pas là pour rigoler et le fait savoir : ça transpire le rock ‘n’ roll et le heavy metal et ce titre est taillé pour la scène avec son refrain endiablé et entraînant.
S’ensuit un instrumental acoustique d’une réelle beauté, un rien répétitif, mais bourré de feeling avec une légère nappe de clavier histoire d’y donner un côté un rien solennel : « Nevermind » est le parfait interlude tout en émotion montrant un Chris Holmes toujours aussi à l’aise pour varier les plaisirs. Vibrant.
« Get with it » revient dans le ton de « Shitting bricks » avec un riff d’entrée qui n’aurait pas dépareillé sur « The last command ». Si le chant nous rappelle que Chris Holmes fait désormais du Chris Holmes, il nous remet bien en mémoire qu’il a passé presque vingt ans aux côtés de Blackie Lawless. Le constat sera le même dès le riff introductif de « Let it roar » (purée, pour un peu, on aurait cru à « The flame » du premier Wasp).

Que ce soit lors de titres bourrés d’énergie (« Shitting bricks », « Get with it », « Let it roar », « In your mouth », « 502 ») intelligeamment alternés avec des morceaux plus intimistes (« Nevermind », « Born, work, die », l’énorme « TFMF », l’impeccable instrumental acoustique puis langoureusement électrique « Long gone », « Don’t care »), chaque titre est taillé pour la scène et fera sûrement mouche lors des prestations live de Holmes and co.
On n’omettra pas de parler de l’impeccable « Vegas nightmare », morceau concluant avec brio un album en tout point réussi, titre sur lequel Holmes étale toute sa classe et sa capacité à nous sortir de son chapeau des compositions pour le moins magiques, aux soli aussi interminables que magnifiques, histoire de faire durer le plaisir.

Dénominateur commun de chaque morceau, de très belles compositions souvent magnifiées par les solos de toute beauté d’un Holmesqui, sans renier son passé, semble s’être démarqué une bonne fois pour toutes de ce qu’il faisait chez Wasp en nous proposant un album on ne peut plus personnel tout en furie rock ‘n’ roll et en émotion.

En attendant, chacun prendra un pied incroyable en s’écoutant ce « Shitting bricks » de toute beauté auquel il convient de donner le succès qu’il mérite.

Magnifique album !

Tracklist :

01. Intro (02:04)
02. Shitting Bricks (03:45)
03. Nevermind (04:05)
04. Get With It (05:15)
05. Born, Work, Die (06:11)
06. Let It Roar (04:27)
07. TFMF (05:22)
08. Long Gone (06:32)
09. In Your Mouth (04:56)
10. 502 (04:20)
11. Don’t Care (04:10)
12. Vegas Nightmare (07:52)

Site officiel : http://www.chrisholmesofficial.com/
Facebook : https://www.facebook.com/ChrisHolmesMeanMan
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCqY4G7joYxIP20toprzfxpg

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green