Communication de nos partenaires

Caladmor- Of stars and stones

Le 2 avril 2014 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Mäcka : Bass
  • Martin "Maede" Baumann : Drums, Vocals (backing), Keyboards
  • Marcel Mäsi Stettler : Guitars
  • Nick Müller : Guitars
  • Barbara "Babs" Brawand : Vocals (lead)

Style:

Epic folk/métal

Date de sortie:

2013

Label:

MetalMessage

Note du Soilchroniqueur (Erikillmister) :9,5/10

 

Voilà enfin une vraie bonne surprise arrivée dans ma pile de chroniques à rendre ! Caladmor, formation qui nous vient du pays helvète, nous a pondu un « Of stars and Stones » petite merveille de Folk Metal, sorte de rencontre du 3eme type entre Moonsorrow (pour le côté un tantinet épique) et Skyclad (pour la façon plutôt burnée de voir la chose !). Les montagnes Suisses sont sans doute aussi propices au genre que ne le sont les fjords et les lacs glacés de la Scandinavie.

Tout de suite, « Curses of Gods » nous précipite dans l’ambiance ! Riffs saccadés, un chant très « mâle » éructant ces fameuses règles, a peine remise en cause par la merveilleuse voix féminine de Barbara « Babs » Brawand ! Non sans déconner, ça commence vraiment fort ! Nos vikings alpins ne sont pas là pour plaisanter !!! Enchaînant sans temps mort et sur le même mode deux autres brûlots,« The Raid » et « Of Stars and Stones», ils installent une ambiance que l’on trouve d’habitude plutôt chez Fintroll ou Turisas (encore ce putain de côté épique qui me fait vraiment kiffer). « Dawn of the Deceiver », et ses guitares s’insinuant sans relâche en vous, vous faisant peu à peu perdre toute volonté, ne vous laissant d’autre choix que de headbanger sans relâche, cette damnée Babara Brawand nous mettant au supplice avec sa voix ensorceleuse. La piste suivante, « Alvíssmál » est, là encore, une merveille de maîtrise et de beauté. Le thème de la chanson est un poème tiré de la mythologie nordique sur la forme de dialogue entre le Savoir(Alviss) et le Dieu Thor. C’est beau à en pleurer pour qui aime ce qui touche aux légendes scandinaves. On continue tout en nuances, « Laudine´s Lament » et « Mimir’s born », sur la lancée des titres qui les ont précédés, Nick Müller et Marcel Mäsi Stettler, les deux axemen, se partagent la curée sur fond de riffs ravageurs ! De riffs, il en est encore question sur « A Nymph´s Lure », une petite merveille s’égarant de temps en temps sur des rivages un peu plus symphonique les couplets faisant parfois penser (la voix en moins, bien sûr !)… Ce que fait désormais Tarja Turunen (je vous le dit, ces petits suisses ont du goût !). Craignant sans doute d’avoir un peu fauté en s’égarant sur des rivages un peu plus mélodiques, le groupe repart de plus bel à l’assaut avec un « Heralds of Doom », lorgnant quant à lui du côté de Skyclad. Celtes et Viking, même combat, même sens du massacre institutionnalisé. Et pour nous prouver, si besoin était, que nos Helvètes ont des références, on a droit, sur « Taberna Trollis », à une polka endiablée que n’aurait reniée ni Arkona, ni Korpiklani. C’est à « Helios Sky » et son chant en canon qu’advient l’honneur de clôturer cet opus, tout en finesse !

Un album que tout fan de Folk Metal se doit de posséder. Ne pas l’avoir si vous êtes dans cette catégorie-là, c’est une faute de goût ! Pour moi, un disque référence.

 

Tracklist : 

1. Curse of the Gods
2. The Raid
3. Of Stones and Stars
4. Dawn of the Deceiver
5. Alvíssmál
6. Laudine´s Lament
7. Mimirs Born
8. A Nymph´s Lure
9. Heralds of Doom
10. Taberna Trollis
11. Helios Sky

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green