Communication de nos partenaires

Cabaret Aberrante – Sadismo Post Porno

Le 2 février 2017 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


El Carnicero : batterie El Psicopiata : chant, guitare El Torturador : basse, chant

Style:

Death Metal

Date de sortie:

1er juin 2016

Label:

Xtreem Music

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 6,5/10

Il y a tellement à dire sur les Catalans de Cabaret Aberrante. Déjà, la pochette de ce « Sadismo Post Porno » : il y aurait un palmarès des plus dégueulasses de l’année, elle figurerait en bonne place, à n’en point douter.

C’est bien simple, les visuels de la formation sont si cradingues que j’hésite même à les suivre sur leur Facebook de peur que mes amis et/ou ma famille n’aient la confirmation que je suis un immonde pervers qui doit se la secouer dans des tranches de foie de veau avarié.

Ce qu’il y a d’encore plus drôle, c’est ce pauvre sticker (de merde) « Parental Advisory ». Non mais les gars de la censure, quand un groupe se trimballe avec une illustration pareille, je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’informer les parents que le contenu pourrait s’avérer déviant pour leur jeune progéniture ! Cela dit, si un adolescent fragile ressent le besoin de se masturber devant cette femme ensanglantée à tête de porc, qui suis-je pour le juger ? De même, une frêle adolescente pourra-t-elle s’émouvoir de ces belles ligatures des membres inférieurs, réveillant en elle une excitation jusqu’alors inconnue ? Encore une fois, qui suis-je pour juger ?

Musicalement, les mecs le disent sur leur site : « 8 titres, 40 minutes de brutalité et de mauvais traitements ».

Alors oui… mais non ! En fait, je m’attendais à un truc de type Porno Gore Grind immonde avec des pig squeals accompagnant une batterie des BTP… alors que pas du tout ! Un bon vieux Death Metal des familles, certes brutal mais parfaitement écoutable, voire même agréable ! Hé oui ! Je ne sais pas si c’est le chant en espagnol mais j’aurais tendance à évoquer un Brujeria en plus technique cependant, sans compter que les ambiances morbides qui parsèment le disque sont plutôt bien amenées : les classiques hurlements de femme, différents bruitages bizarres non identifiés et le chant bien grave qui rajoute ce qu’il faut de nauséabond. J’ai aimé et comme, en plus, c’est leur troisième album, et bien je vais essayer de me procurer les autres !

 

Tracklist :
01 : Intro + Sadismo Post Porno
02 : Nacido Para Automutilarme
03 : Coronada con Vísceras
04 : Paraíso Mórbido
05 : Muñecas de Sexo Aberrante
06 : Vidas Estériles
07 : El Cerdo Nazareno
08 : Ahogada en Nuestros Vómitos

Site officiel : https://cabaretaberrante.com/
Bandcamp : https://cabaretaberrante.bandcamp.com/
Facebook : https://www.facebook.com/CabaretAberrante

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green