Communication de nos partenaires

Bunker 66 – Chained down in Earth

Le 21 octobre 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  •  D. Thorne - Basse, Chant
  • Dee Dee Altar - Batterie, Choeurs
  • J.J. Priestkiller - Guitares, Choeurs

Style:

Blackened Thrash Metal

Date de sortie:

1er Octobre 2017

Label:

High Roller Records

 
Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Quand la section rythmique du groupe de doom italien Fangtooth en a marre du tempo pachydermique, ils se mettent à faire dans le black/thrash metal. Et il faut reconnaître que la façon dont Bunker 66 manie la musique en mode speed, non seulement ça ne rigole pas mais ça donne un album plutôt intéressant.

 
Formé en 2007 (oui, la même année que Fangtooth), Bunker 66 s’articule autour de Giuseppe “D.Thorne” Bonfiglio à la basse et au chant, Mirko “Dee Dee Altar” derrière les fûts et de Fabio “J.J. Priestkiller” Monaco aux guitares depuis le départ l’année dernière de Bone Incinerator.
Et en dix ans d’existence, les Siciliens nous ont sortis leur petits lots d’EP, live, splits, compilations et ce “Chained down in Earth” est leur troisième full lenght après les explosifs “Infernö Interceptörs” (2012) et “Screaming rock Believers”. Fidèles à leurs habitudes, ils nous sortent une nouvelle fois un petit (à peine 23 minutes pour huit titres) catalogue de titres (hyper) rapides à l’énergie remarquable avec leur combinaison de rock n’ roll très Motörheadien, de speed/black metal proche des Venom, Bulldözer, Hellhammer ou Darkthrone. Inutile de préciser qu’on se cantonne dans un registre bien typé eighties et tous les clichés du genre sont représentés. Un chant rockailleux au possible, une rythmique bien énervée, des riffs d’une grande fluidité : c’est bien simple, on ne voit pas passer cet album et on se prend à taper du pied en secouant la tête quasiment du début à la fin.

Bunker 66 ne s’embarrasse pas du superflu : ça rentre directement dans le vif du sujet et ça garde le tempo du début à la fin, seuls quelques breaks bien sentis permettent de casser la dynamique pour mieux la faire repartir ensuite. Difficile de sortir un titre du lot par rapport à un autre hormis quelque fois où on a droit à un chant clair donnant un côté plus punk au morceau comme sur l’excellent “Her Claws of Death” ou “Satan’s Countess”.
Mais certaines accélérations sont justes énormes comme le violent “Chained down in Dirt”, “Taken under the Spell” qui démarre de façon plus heavy avant de dégénérer totalement, le plus proche de Darkthrone “Wastelands of grey” avant de devenir d’une thrasherie totalement dingue…

Un album court mais intense, et surtout une belle petite baffe à se mettre d’urgence entre les oreilles !

Tracklist :

1. Satan’s Countess (4:06)
2. Black Steel Fever (2:40)
3. Chained down in Dirt (2:30)
4. Taken under the Spell (3:15)
5. Her Claws of Death (3:27)
6. Wastelands of grey (1:59)
7. Power of the black Torch (2:53)
8. Evil Wings (2:52)

BandCamp : http://bunker66.bandcamp.com/
ReverbNation : http://www.reverbnation.com/bunker66
Myspace : http://myspace.com/bunker66
Facebook : https://www.facebook.com/Bunker66/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green