Communication de nos partenaires

Brant Bjork – Mankind Woman

Le 22 septembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Brant Bjork - Guitares, Chant
  • Bubba DuPree - Guitares
  • Dave Dinsmore - Basse
  • Ryan Güt - Batterie

Style:

Stoner Rock

Date de sortie:

14 Septembre 2018

Label:

Heavy Psych Sounds Records

Note du SoilChroniqueur (Le Reverend) : 8,5/10

Il y a des sorties d’albums qui, même avant la première écoute, te mettent en joie. Et pour moi, chaque nouvelle sortie de monsieur Brant Bjork amène ce petit moment de bonheur.

Est-il besoin de vous présenter le natif de Palm Desert ? Celui qui a formé les légendaires Kyuss avec ses potes Josh Homme et John Garcia et qui, depuis leur séparation, mène sa carrière au gré de ses envies et rencontres. Donc après Black Power Flower (2014) et Tao of the Devil (2016), albums au rythme relevé, le hippie céleste nous revient avec ce Mankind Woman tout en coolitude. Loin de ce monde à la frénésie permanente, l’album prend son temps, ode musicale pour cette charnière libertaire si particulière 60’s-70’s. On hume à grands coups de riffs gibsonniens retenus, cette fumée aux arômes acid-rock, psyché, rock sudiste, remplie d’un groove funk ou jazzy. Mais, pas de plagiat ou de passéisme, Mister cool et sa bande s’offrent tels qu’ils sont, sans calcul en se foutant éperdument des modes !

Avec une production de haut vol de son ami Budda Dupree, aussi guitariste du groupe Low Desert Punk accompagnant Bjork depuis pas mal d’années, tout cela ne peut faire que plaisir à l’auditeur. Du très hendrixien « Chocolatize » ouvrant l’album avec sa basse vrombissante, en passant par « Charlie Gin », jouissif titre au rythme de l’insouciance sixties que n’aurait pas renié Cream, à l’entêtant et addictif « Somebody » avec sa wha-wha funk, sa montée dans un groove mesuré, véritable appel à se lever de sa chaise…
Je pourrais égrainer ainsi les onze titres de ce Mankind Woman car aucune faute de goût ne les parcourt et ils sont d’une rare homogénéité.

Certes avec cet album, Brant Bjork ne révolutionne en rien le genre. On pourrait répondre à cette critique qu’il fait bien mieux que cela, il joue, respire, vit cette musique comme très peu savent le faire. Mister cool nous offre de son lointain désert californien une galette à mettre dans le haut de sa discographie et l’occasion de passer trente-huit minutes dans une musique classieuse.

Tracklist :

1. Chocolatize
2. Lazy Wizards
3. Charlie Gin
4. Mankind Woman
5. Pisces
6. Swagger & sway
7. Somebody
8. Pretty hairy
9. Brand new old Times
10. 1968
11. Nation of Indica

Site officiel
Story Instagram
Page Facebook
Fil Twitter

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green