Communication de nos partenaires

Borknagar – Universal

Le 1 avril 2010 posté par Fredo

Line-up sur cet Album


Andreas "Vintersorg" Hedlund : Chant, Guitare, Claviers Jan Erik Torgersen: basse Dave Kinkade : Batterie Lars Are Nedland : Claviers Jens F. Ryland: claviers

Style:

Black Folklorique Progressif

Date de sortie:

Fevrier 2010

Label:

Indie Recordings

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar):
8 / 10

La Norvège, terre d’accueil du black métal, est riche en groupes talentueux. Prenons comme exemple Borknagar qui en ce début d’année nous offre Universal , huitième album du groupe créé en 1995, et déjà le troisième album depuis le remplaçant au chant de Vortex (Dimmu Borgir, Arcturus) par Vintersorg qui je dois l’avouer se débrouille à merveille. Les membres du groupe ont bien changés depuis leur précédent album entièrement folk « origin » (2006), le retour à la basse de Tyr (Jan Erik Torgersen) et du guitariste Jens F. Ryland, avec l’arrivée de David Kinkade à la batterie.

Avec Univerval, Borknagar revient dans le métal plus cru, mélangeant puissance et mélodie. Gardant le côté folklorique auquel les musiciens tiennent tant, ( les fameuses flûtes mais aussi les claviers), ils arrivent à rendre leurs titres puissants. Ceux ci sont en moyenne assez long excepté le très festif « Fleshflower », (mais on ne ressent aucune longueur), coupés avec des break progressifs, et nous transportent dans l’univers mystique du groupe.

Les deux timbres de voix ajoutent aussi à ce mélange de mélodie et d’obscurité, Vintersorg avec sa voix « black » grave, bouillante et hargneuse , et son autre face « viking » où le timbre est clair et puissant, dont lui seul a le secret. Les autres musiciens ne sont pas en reste non plus, les roulements de batterie de Dave Kinkade sont très surprenants, et coupe le style du groupe , permettant d’ouvrir de nouvelles directions. Borknagar n’aura pas fini de nous étonner.

La production de l’album est très réussie, tous les instruments sont parfaitement audibles, les riffs puissants sont soulignés par une basse furtive donnant un aspect festif. les claviers nous transportent vers de nouvelles atmosphère, souvent accompagnées de flûtes égayant l’ensemble , avec bien-sur un chant donnant la touche finale et nous rappelant à l’ordre à la fin de l’escapade mélodique.

Et même à la fin de l’album avec « My Domain » , Borkanagar n’en fini pas de nous surprendre avec le retour de Vortex posant les lignes vocales claires sur une mélodie envoutante de claviers, permettant de clôturer en beauté l’album.

Avec Universal, Borknagar nous montre qu’il est toujours possible de nous surprendre. Le mélange de toutes ces facettes du groupe reste homogène. On se voit côtoyer du black typique de la Norvège, des sonorités progressives, un chant clair , le tout bercé par une dimension folklorique (The Stir Of Seasons) sur tout les titres. Bien que les morceaux connaissent la même recette et s’enchainent, l’album bénéficie d’une forte cohérence et on est bien loin de s’ennuyer.
Une recherche sans cesse de renouveau permettant de ne pas tomber dans la lassitude, un album puissant qui devrait marquer le black métal de 2010, un album des plus importants pour le groupe car le plus abouti, que pourront ils nous offrir de plus ?

Surprise , Surprise!

http://www.myspace.com/borknagar

Celtikwar


Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green