Communication de nos partenaires

Bloodrain – Bloodrain V-Adora Satanae

Le 23 juin 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Jan - Guitares, Chant
  • Set - Basse
  • R666 - Guitares
  • Ruslan - Batterie
  • Guest : Deoniss - Choeurs sur "Evil Has No Boundaries"

Style:

Black Metal

Date de sortie:

01 Mai 2016

Label:

Metal Race / Possession Productions

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10

Cinquième album pour cette formation Russe formée en 1995 pratiquant un black metal bien cru, fortement influencée par le thrash metal, et aussi direct qu’un coup de crucifix asséné en plein visage !

Une fois de plus, Bloodrain nous balance un album au titre en latin et verse une fois de plus dans un black / thrash metal rageur résolument old school, la plupart du temps dans des tempi speed au possible, avec un chant à la croisée d’un Mille Petrozza hystérique et Tobias Sidegård (Order Of Isaz, ex-Necrophobic).
Prenons le Slayer époque « Show no Mercy » / « Hell awaits », le Kreator de « Pleasure to kill », le Sepultura de « Morbid Visions », le Destruction de « Sentence of Death » / « Infernal Overkill » et passons-les dans la moulinette black metal et on obtient la déflagration sonore de Bloodrain !
Le riffing est rapide, la section rythmique enlevée et le chant résolument haineux ! Ca retourne ses croix tout comme il faut, connaît la table de multiplication de 666 sur le bout des doigts crochus, et a très bien appris le guide du petit thrasher illustré.
Bien entendu, ils n’ont pas envie de faire dans l’originalité, loin s’en faut, mais toujours est-il que le black / thrash metal de Bloodrain est asséné avec suffisamment de conviction pour être crédible.

Quelques petits arrangements par ci, par là, histoire de coller une ambiance bien occulte dans le lot et on a affaire à une musique d’une noirceur définitivement opaque.

L’intro instrumentale mid tempo « Event Horizon » (on va passer sur l’orthographe russe) nous met déjà dans l’ambiance pour nous faire comprendre qu’on va avoir droit à un thrash sans le moindre compromis et la chose sera confirmée dès les premiers riffs de « Black Future ».
Si les neufs morceaux sont très homogènes dans leurs structures, les variations de rythmes et surtout l’énergie de chacun des morceaux est telle que les 31 minutes de l’album passent à vitesse grand V !
« Black Future » est une vraie petite tuerie, à l’instar de l’intense « Sapiental, evil, eternal », de l’impitoyable « My Hell », de « Keeper of Eternity » ou de « By the Owl Creek ».

Les titres plus nuancés, s’ils restent tout aussi impitoyables, savent nous garder attentifs : « Torture with Life » montre qu’il en a sous la semelle et les passages les moins rapides ne sont que là pour nous faire croire qu’on peut respirer un brin avant de nous recoller la tête sous l’eau sous le flot des rythmiques à la limite de l’épilepsie. Quant au dernier titre « Beyond Law, beyond Morals », s’il est sur des bases plus heavy, il n’hésite pas à envoyer une accélération à nous coller au siège pour un rendu haineux au possible, avec un final apocalyptique !

Fidèles à leurs habitudes, et ce sur chacun de leurs albums, en guise d’avant-dernier morceau, ils nous envoient une reprise bien explosive de « Evil has no Boundaries » de Slayer (initialement sortie sur « Show no Mercy » – 1984) après celles de Mayhem (« Deathcrush » sur « De Vermis Mysteriis »), Kreator (« Bringer of Torture » sur « Bloodrain II : Ultimatum »), Profanatica (« Spilling holy Blood » sur « Bloodrain III : Nomen Nostrum Legio ») et Iron Maiden (« Iron Maiden » sur « Bloodrain IV : Hostis Humani Generis »).

Tracklist :
1. Горизонт событий (Event Horizon) (instrumental) (2:33)
2. Чёрное будущее (Black Future) (3:35)
3. Разумное, злое, вечное (Sapiential, Evil, Eternal) (3:33)
4. Пытка жизнью (Torture with Life) (2:49)
5. Мой ад (My Hell) (3:06)
6. Хранитель вечности (Keeper of Eternity) (3:24)
7. Над совиным ручьём (By the Owl Creek) (3:53)
8. У зла нет границ (Evil Has No Boundaries) (reprise Slayer) (2:43)
9. Вне закона, вне морали (Beyond Law, Beyond Morals) (6:06)

BandCamp : http://bloodrain666.bandcamp.com/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green