Communication de nos partenaires

Blood Ceremony – Lord of Misrule

Le 18 avril 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Alia O'Brien - Chant, Flute, Orgue
  • Sean Kennedy - Guitares
  • Lucas Gadke - Basse
  • Michael Carrillo - Batterie

Style:

Heavy Rock/Prog Rock

Date de sortie:

25 Mars 2016

Label:

Rise Above Records

Note de la SoilChroniqueuse (Bloodybarbie) : 7/10

Je vous rassure, Blood Ceremony n’a rien de sanglant, c’est même tout ce qu’il y a de plus doux et gentil, contrairement à leur nom qui pourrait être une allusion à un groupe death ou black satanique bien gore. Mais on peut imaginer qu’il fait référence à la fête des femmes (une fois par mois) puisqu’il y en a une dans le groupe, presque sang pour sang au micro (aussi à la flûte traversière et au clavier).

Allez, on ramène sa meth/weed ou toute autre substance similaire, on met ses pattes d’èph et son bandana et on écoute Blood Ceremony pour une séance de sorcellerie (musicale), vu que le quatuor canadien se proclame occulte, aux fortes inspirations de Black Widow, Lucifer ou encore Coven. Sauf que sur scène, pour les avoir vus, c’est tout ce qu’il y a de plus normal, sans aucune mise en scène particulière.

Bien que ces canadiens soient jeunes, ils se vieillissent de deux générations en jouant un vieux style, nous font remonter au temps de nos grands-parents et le figeant à cette belle époque où le hard rock sous toutes ses formes a vu le jour, voire même jusqu’au blues ! Dans l’air de Jethro Trull, Deep Purple, Black Sabbath pour ne citer que les vieux ou encore des plus jeunes comme Black Widow, Lucifer, Blues Pills, Witchcraft, Sienna Roots, The Oath, Lucifer… On y trouve dans ce The order of Misrule un « Loreley » qui nous fait penser aux Who/Beatles/Yes et un « The Rogue’s Lot » au stoner « blacksabbatien ». Un « Half Steet » aux riffs rock’n’roll avec un petit côté sudiste ou encore cette petite balade somnifère et complètement inutile « The Weird Of Finistere » – et pas « Fistinière », ça, ça réveille – (je préfère l’autre balade « Things presents, Things pasts » dans laquelle la flûte fait son show et le batteur expose ses rudiments). Le tout agrémenté par la magnifique voix de la belle Alia à la Fleetwood Mac ou encore Devil’s Blood !

Hélas l’opus est gâché par ce gros point noir qu’est « Flower Phantom », pop rock niais (le refrain est insupportable).

La touche relativement originale qu’apporte les compositions de Blood Ceremony réside dans cette flûte enchantée interprétée par les soins d’Alia (lorsqu’elle ne chante pas), instrument  pas très utilisé dans cette nouvelle génération de jeunes groupes heavy rock « occulte » et qui apporte un gros plus à leur musique. Il lui arrive même de nous faire des soli envoutants (cf. « The Devil’s Widow »).

Voilà un quatrième album bien plaisant et abouti, au son qui sent le vieux avec un très bon mixage. Blood Ceremony nous livre une fois de plus du heavy rock bluesy et plus folk que ses prédécesseurs, et notamment leur premier éponyme à dominance stoner/doom dont celui-là s’éloigne légèrement avec très peu d’éléments psychédéliques (je préfère leur album The Eldritch Dark sorti en 2013). Mais, tout comme leurs précédents, les morceaux passent encore mieux en live ! Je vous le recommande vivement si toutefois le groupe passe près de chez vous !

Un disque qui ravira vos parents, voire grands-parents ou même aux gens de votre âge qui sauront l’apprécier à sa juste valeur !

Mon top trois de l’album : « The Devil’s Widow », « Half Moon Street » et le groovy « Old Fires ».

 

Tracklist:
1) The devil’s widow
2) Loreley
3) The rogue’s lot
4) Lord of misrule
5) Half moon street
6) The weird of finistere
7) Flower phantoms
8 ) Old fires
9) Things present, things past

https://www.facebook.com/bloodceremonyrock/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green