Communication de nos partenaires

Bleeding Gods – Shepherd of souls

Le 3 mars 2015 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Edwin Van den Eeden - Batterie / Erwin Harreman - Guitares / Ramon Ploeg - Guitares / Gea Mulder - Basse / Mark Huisman - Chant.

Style:

Thrash / Death metal

Date de sortie:

23 février 2015

Label:

Punishment 18 Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10


Mince, faut que je me grouille, l’album sort le 23 février et on est déjà le 18 !
C’est qu’ils n’ont pas l’air de plaisanter, les cinq Néerlandais ! Vu la musique qu’ils proposent, ces mecs-là ont toujours raison.
L’art de vous coller des baffes en veux-tu en voilà, ils le tiennent bien.
Quelle bourrasque !
Formé en 2012, le groupe Batave compte en son sein pas mal de gaillards déjà bien aguerris aux sons extrêmes.
Voyez plutôt !
De l’ex-Sinister derrière les fûts, de l’ex-Debauchery aux grognements mais aussi aux guitares, ce dernier ayant même martyrisé ses six cordes chez Houwitser, l’autre gratteux sévissant toujours chez Supreme Pain, et un bassiste chez Mirdyn ou Deadcell.
Sachant que tous ces garçons ont un CV d’au moins cinq groupes dans leur background, tous dans le metal extreme, on imagine aisément que le résultat allait être pour le moins brutal.
Et… z’allez pas me croire, mais il l’est !
Ca, pour nous envoyer du riff brutal sur des rythmiques à croiser entre Sinister ou Cannibal Corpse dans les passages les plus rapides et Bolt Thrower lors des passages les plus étouffants, il y a du monde.
Pour nous sortir des lignées plus mélodiques, on repassera ! Il faudra attendre le calme “Ixmucané” en guise d’interlude pour entendre de l’acoustique dans cet album.
Parce que pour le reste, que ce soit lors de titres d’une lourdeur proche d’un Asphyx ou d’un Bolt Thrower (“Rise From Ashes”, “The Lords Of Xibalbà”, le début du final “Symbolic Sculptures”) ou lors de titres particulièrement speed et brutaux (tout les autres), Bleeding Gods nous balance grave la sauce.
Et ça maîtrise, et c’est d’une précision incroyable.
D’entrée, on se mange le très VaderAbyss Of The World” et le dévastateur “Into The Depth Of Misery” et on sent qu’on va s’en ramasser des sévères dans les gencives pendant les 42 minutes que durent ces dix titres sans le moindre compromis.
Les morceaux de bravoure ne manquent pas et lorsque le groupe se permet de ralentir le tempo lors d’un break (“Rise From Ashes”, par exemple), ce n’est que pour mieux nous étouffer avant de nous achever par une accélération à nous exploser les cervicales.
Une chose est sûre, l’ensemble est brutal, intense, d’une grande fluidité et fait passer l’album à vitesse grand V.
Véritable machine à riffer un Death / Thrash Métal dans sa forme la plus pure au-dessus de laquelle les ombres de VaderNapalm DeathSinister ou autre Bolt Thrower planent de façon incessante, Bleeding Gods sort avec ce Shepherd of souls une très belle leçon de Death Métal pour tout amateur du genre.

Hautement conseillé !

Tracklist :

1. Abyss Of The World
2. Into The Depth Of Misery
3. Shepherd Of Souls
4. Rise From Ashes
5. Ixmucané (I)
6. The Lords Of Xibalbá (II)
7. Glorious Relentless Destiny
8. Empire Of The Immortals
9. Human Weakness
10. Symbolic Sculptures

Site officiel : http://www.bleedinggods.net/
ReverbNation : http://www.reverbnation.com/bleedinggodsofficial
Facebook : http://www.facebook.com/BleedingGods

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green