Communication de nos partenaires

Black Mass – Warlust

Le 16 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Cristian Azevedo - Basse, Choeurs
  • Brendan O'hare - Chant, Guitares
  • Alex Fewell - Batterie

Style:

Thrash Metal

Date de sortie:

15 Février 2019

Label:

Iron Shield Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

« Lay down your souls to the gods rock n’ roll »…

En 1980, Venom réussissait deux exploits : celui d’être le groupe le plus détesté de la planète et celui de créer un genre musical en lui donnant son nom ! En 1982, ils sortaient Black Metal d’où est tirée la phrase introductive de cette chronique. Et de temps en temps viennent poindre des petits groupes qui remettent au gout du jour les sonorités speed/thrash metal de cette époque.

Le trio de Boston Black Mass est de ceux là ! Clairement, ils ont parfaitement écouté les premiers Venom, Slayer, Sodom, Sepultura, Razor, mais aussi le Death Metal façon Death ou Morbid Angel, le Black Metal aussi thrash qu’old school à la Darkthrone ou Aura Noir et le bon vieux rock n’ roll overspeedé façon Motörhead. Autant dire que les sonorités modernes et la nouveautés, eux pas connaître !

Non, Black Mass nous propose un bon vieux (Black) Thrash Metal des mid eighties qui ne nous proposera pas une once d’originalité, ni de nouveauté et encore moins de sortir des sentiers balisés du genre !

Black Mass, ça va vite, voire même très vite : des riffs simplistes qui vont directement à l’essentiel au service de morceaux faciles d’accès, sur lesquels un chant rageur éructe sa rage du début à la fin !

Avec Warlust, c’est le deuxième full length pour ce trio formé en 2012, fort déjà de deux démos la même année, d’un EP (The second Coming) en 2013, un premier album, Ancient Scriptures (2015), et une nouvelle démo en 2017 sur laquelle sont les titres « Hellhounds » et « Programmable Life Forms » présents sur ce Warlust.

Et autant dire que ça ne rigole pas : chacun des dix titres rappellera au fan du genre un morceau bien précis qu’on a adoré à la genèse du genre. Ainsi « Warlust » qui ressemble comme deux gouttes de sang à « Die hard » de Venom ou « Fueled by Drugs » et son riff façon « Sacrifice » sur le premier album éponyme de Bathory nous feront autant de voyages dans le temps.

« Bang that head that doesn’t bang », qu’ils disaient !

Tracklist :

1. Intro (2:34)
2. Warlust (3:16)
3. Programmable Life Forms (3:28)
4. High Priest in Black (2:53)
5. Graveyard Rock (3:36)
6. Interlude (2:15)
7. Hellhounds (5:33)
8. Bible Stomp (4:34)
9. Virgin Sacrifice (4:38)
10. Fueled by Drugs (4:14)

Playlist Bandcamp
Page Facebook
Agenda ReverbNation
Playlist Soundcloud
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green