Communication de nos partenaires

Blackdeath – Phantasmhassgorie

Le 4 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Colonel Para Bellum - Basse, Chant
  • Abysslooker - Guitares
  • Polar Maya - Batterie

Guest : T.T. - Claviers, Effets

Style:

Black Metal

Date de sortie:

4 Février 2019

Label:

Heidens Hart Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Le trio russe est de retour et, pour ses presque vingt-cinq années d’une carrière commencée sous le nom Draughwath puis Black Draughwath, nous balance un neuvième album qui s’avère être un véritable condensé de haine blasphématoire au possible.
Quatre ans après un Gift qui avait une fois de plus mis tout le monde d’accord, il nous reviennent avec avec ce Phantasmhassgorie qui ne changera pas la donne : Blackdeath semble avoir décidé de nous donner une nouvelle leçon d’un raw Black Metal efficace du début à la fin, d’une noirceur remarquable, sorte de coagulation de ténèbres à l’opacité telle qu’aucun filet de lumière ne peut transpercer.

Il fallait donc attendre quatre longues années pour que Blackdeath nous renvoie une nouvelle fois la musique de nos pires cauchemars, les activités du trio au sein de leurs deux autres projets leur prenant pas mal de temps. Ainsi avec le groupe de Black/Doom Metal Nuclear Cthulhu, ils ont sorti Desecration (2016), puis Hallucinations in the Colour out of Space (2018) avec le projet Drone/Ambiant Chtulhu… On ne peut pas les taxer d’inactifs !
Mais là où on peut leur rendre justice, c’est qu’à chaque fois, on reste dans de la qualité.

Ce Phantasmhassgorie, pour lequel chaque titre comporte le mot “Hass” (Haine en allemand) et se voit chanté une nouvelle fois, album après album, dans la langue de Goethe, est une incroyable débauche de noirceur extrême, basé sur une musique très rapide du début à la fin, sur laquelle la batteuse Maya “Polar Maya” Kurkhuli martyrise ses fûts comme si sa vie en dépendait, et qu’un chant black écorché et haineux au possible magnifie.
Un tel concentré de haine et de laideur ne peut qu’aboutir à quelque chose de magnifique, que les adorateurs de la période du début des nineties risquent une nouvelle fois d’adorer !

En huit (longs) titres pour trois quarts d’heure de furie blasphématoire, Blackdeath nous envoie autant de déflagrations aussi glauques que malsaines pour aboutir à un catalogue de destruction duquel il sera difficile de réchapper. Violent, blasphématoire, malsain… jouissif !

Tracklist :

1. Hass aus dem Himmel (6:21)
2. …ist Hass (5:03)
3. Phantasmhassgorie (6:02)
4. Der Engelhass (5:58)
5. Gott ist mein Hass (4:10)
6. Hass in den Adern der Erde (8:13)
7. Durch den Wirbel des Hasses (4:49)
8. Der Hass der Toten (5:03)

Site officiel
Playlist Bandcamp
Page Facebook
Playlist Soundcloud
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green