Communication de nos partenaires

Black Star Riders – The killer instinct

Le 13 avril 2015 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • Robbie Crane : Basse
  • Damon Johnson : Guitares
  • Scott Gorham : Guitares
  • Ricky Warwick : Chant, Guitares
  • Jimmy DeGrasso : Batterie

Style:

Hard Rock

Date de sortie:

20/02/15

Label:

Nuclear Blast

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10


Produit purement nostalgique ou nouveau groupe à part entière ?
Black Star Riders, né en 2012 des cendres d’un Thin Lizzy qui avait du mal à survivre à son leader charismatique Phil Lynnot, nous sort aujourd’hui son deuxième album sous ce nom après “All Hell Breaks Loose” (2013) avec la ferme intention de se démarquer de son illlustre ancient nom.
Exit le bassiste Marc Mendoza pour être remplacé par l’ex-Ratt Robbie Crane, ainsi que le batteur Darren Wharton par Jimmy DeGrasso.

Et pour ce petit nouveau, c’est Nick Raskulinecz qui se charge du son, responsable entre autres de ceux de RushAlice In Chains,Danko JonesVelvet Revolver ou Foo Fighters
Et que tous ceux qui avaient peur de voir l’esprit Thin Lizzy disparaître corps et âme avec ce changement de nom se voient rassurés :Black Star Riders, s’il s’en démarque quelque peu, garde ce petit je-ne-sais-quoi qui indubitablement rappelera aux fans tout ce qui a fait le success du groupe il y a plus de trente ans de ça.

Déjà, Ricky Warwick, qui s’est complètement affranchi de son passé chez The Almighty, a un timbre de voix qui rappelle Phil Lynott. Qu’on le veuille ou non, on continuera à les associer et les comparer.
Ensuite, Black Star Riders perpétue ce Hard Rock traditionnel et ce ne seront certainement pas des titres comme le long et monstrueux “You Little Liar”, le plus celtique “Soldiertown” qui rappelera l’époque “Jailbreak” (1976), “Killer Instinct”, “Through The Motions” ou “Finest Hour” qui nous feront pretendre le contraire.

Pour les autres titres, Black Star Riders, s’ils restent cantonnés dans ce Hard Rock tout ce qu’il y a de plus traditionnel, nous montrent une facette beaucoup plus personnelle et non moins intéressante.
Que ce soit “Charlie I Gotta Go”, le plus Hendrixien “Sex, Guns and Gasoline”, le plus dur “Turn In Your Arms” ou l’expérience de la ballade “Blindsided” qui s’avère être une veritable réussite, sont autant de points forts pour un album pour le moins réussi !

Le changement de section rythmique dans l’intervalle n’a rien révolutionné par rapport à “All Hell Breaks Loose” et quelque part, c’est tant mieux !
Black Star Riders peut se vanter d’avoir enregistré deux albums absolument fabuleux en deux ans d’existence et l’héritage, lourd à porter qui plus est, est resté fidèle à l’esprit.

Les fans de Thin Lizzy peuvent crier haut est fort que si (tant est que) Thin Lizzy est mort, vive Black Star Riders !

 

Tracklist :
1. The Killer Instinct
2. Bullet blues
3. Finest hour
4. Soldierstown
5. Charlie I gotta go
6. Blindsided
7. Through the motions
8. Sex, guns and gasoline
9. Turn in your arms
10. You little liar

CD Bonus :
1. Gabrielle
2. The reckoning day
3. The killer instinct (acoustic)
4. Blindsided (acoustic)
5. Charlie I gotta go (acoustic)
6. Finest hour (acoustic)

 

Site officielhttp://blackstarriders.com/

Facebookhttp://www.facebook.com/BlackStarRidersOfficial

Twitterhttp://twitter.com/BlackStarRiders

Youtubehttp://youtube.com/blackstarriders

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green