Communication de nos partenaires

Blaakyum – Line of Fear

Le 20 septembre 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Bassem Deaibess : Chant, Guitare rythmique
  • Rabih Deaibess : Guitare lead
  • Elie Abou Abdo : Percussions orientales
  • Rany Battikh : Basse
  • Hassan Alkhedher : Batterie

Style:

Heavy/Thrash Metal

Date de sortie:

25 Juin 2016

Label:

Autoproduction/Indépendant

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 8.5/10

Noir, c’est noir… Et s’il n’y avait plus d’espoir ? « A l’est, rien de nouveau » ? Quoique… En écoutant Line of Fear de Blaakyum, on peut éventuellement se raviser.

Voila un groupe de Heavy/Thrash qui nous vient de l’Orient, en moins breton mais plus libanais car provenant de Beyrouth. Et sans le savoir on peut aisément s’en douter vu la présence fréquente de derbuka et de gammes arabes dans leur musique, ainsi qu’un riff au oud en guise d’introduction, mais le tout très européanisé, eu égard au genre musical mais aussi à l’esthétique dont usent ses interprètes, en premier lieu leur chanteur, alternant voix haute perchée et grunt à la limite du growl parfois, sans pour autant entrer dans les techniques vocales typiquement de sa culture musicale natale.

La prod est de circonstance sans être énorme, le mix est quasi tout le temps équilibré, même si je mettrais un petit bémol sur l’opportunité et la balance de la derbuka sur la fin de « Religion of Peace » et la bonus track « Riot against Riot » où elle est trop mise en avant, par exemple.

C’est un album soigné, le deuxième du quatuor, qui démontre à la fois un travail de qualité mais aussi les galons pris par le groupe, qui va d’ailleurs entamer une tournée internationale prochainement, se produisant entre autres sur la même affiche que trois grands noms du Thrash et Death que sont Onslaught – hmmm ! –, No Return – hmmmmmmm ! – et Mors Principium Est – gaaaaaaaaah ! – et qui, évidemment, ne passeront pas par la France – original, hein ?

Le groupe a un gros potentiel, évident, mais dont ils ne font pas encore bien usage : je pense par exemple au chanteur qui a des tas de qualités, dans la puissance et dans l’énergie, mais aux lignes mélodiques pas assez fournies et parfois un peu hésitantes, pas trop épaulé par des riffs assez peu originaux. Le groupe a quand même son identité, sa trademark avec ses apports de culture moyen-orientale, qu’il ne met pas forcément en frontispice mais qui font sa couleur propre à la musique composée par ses membres. Les riffs sont variés, à l’instar des ambiances : on passe de l’énervé à l’ambiant, calme et reposé, du mélodique à l’agressif pesant, le tout sans lasser ou perdre l’auditeur à l’usure. Les frangins Deaibess tiennent assurément quelque chose.

En bref, c’est un bon album, original sans révolutionner, pas encore l’ « album de la maturité » (on attendra la prochain) mais qui annonce de beaux jours pour le groupe s’il continue dans cette veine avec sa carte de visite musicale.

A écouter pendant mille-et-une nuits d’Arabie.

Tracklist:
1. Crossing (4:05)
2. The Line of Fear (5:00)
3. Wicked Revelation (5:07)
4. Destined to rise (6:29)
5. Baal-Adon (4:48)
6. Religion of Peace (5:03)
7. Freedom denied (4:15)
8. I am who I am (4:28)
9. Riot against Riot (5:33)

Facebook: https://www.facebook.com/Blaakyum
Site officiel: http://blaakyum.blogspot.fr/
Spotify: https://play.spotify.com/artist/2pddgL1ZW41XCeEQNVvomB
Deezer: http://www.deezer.com/album/13375211
Youtube: https://www.youtube.com/user/OfficialBlaakyum

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green