Communication de nos partenaires

Audrey Horne – Audrey Horne

Le 14 avril 2010 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


Toschie : Chant Thomas : Guitare Ice Dale : Guitare Kjetil Greve : Batterie

Style:

Hard Rock/Post-Grunge

Date de sortie:

Mars 2010

Label:

Indie Recordings

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar):
8 / 10

Audrey Horne est un personnage mystérieux et surprenant, de la série Twin Peaks de David Lynch, joué par la ravissante Sherilyn Fenn.
Quoi de mieux alors pour un groupe aussi énigmatique et envoûtant de choisir ce nom pour le représenter? Toschie le chanteur du groupe avoue avoir fait ce choix afin de perturber le public, car quand un groupe est représenté par une femme c’est toujours énigmatique et on ne sait pas à quoi s’attendre.

Originaire de Norvège et formé en 2002, il était originalement composé de Tom Cato Visnes (Gorgoroth) à la basse, Herbrand Larsen au clavier, des deux guitaristes Thomas et Ice Dale (Enslaved) avec comme chanteur Toschie et derrière les fûts Kjetil Greve. Ils enregistrèrent en 2005 leur première démo Confessions & Alcohol qui fut rapidement suivie par No Hay Banda premier véritable album du groupe. Il leur faudra deux ans et quelques déboires ( perte de maison de disque, changement de line up avec le départ de Tom Cato Visnes (King) ) pour que le deuxième album Le Fol puisse voir le jour. Ce dernier a très bien été accueilli par le public et reçu d’excellentes critiques par la presse.

Leur dernier opus est quant à lui éponyme car reflète pleinement l’évolution du groupe ainsi que leur entière satisfaction.
Le son de cet album est moins typé années 90, bien plus ancien avec des airs de classic rock. Les claviers sont mis en avant et sont presque indépendants du reste des instruments. L’enregistrement c’est d’ailleurs fait avec « à l’ancienne » sans passer des mois à peaufiner le moindre son et la moindre note. Le rendu est plus brut permettant de mieux se rapprocher de ce que le groupe peu offrir en live.

L’intro « These Vultures » ouvre le bal et nous plonge dans l’ambiance générale de l’album. Arrive ensuite « Charon » rudement bien réussi, très dynamique et accrocheur, ce titre nous montre tout de suite que les musiciens ont évolué musicalement et la cohésion est plus forte au sein du groupe. Un chant exceptionnel, le timbre change presque à chaque couplet en restant mélodique sur toute la ligne.

Dans son ensemble l’album reste très homogène et possède quelque belles perles, comme par exemple les formidables plans de batterie de « Blaze of Ashes », le mélodique et entrainant « Circus » aux lignes de chants parfaites, la ballade « Sail Aways » envoûtante et rudement bien réussie, les riffs de guitare de  » Bridges and Anchors » surprenants et bien sur le plus progressif « Darkdrive ». L’intro accrocheuse au chant « Down Like Suicide », ce dernier est par ailleurs la tuerie de l’album, aux refrains plus qu’accrocheurs, les claviers permettant de changer l’ambiance générale et offrir de nouveaux horizons. Mais encore  » Godspeed » mi-tempo plus mélodique permettant de clôturer en beauté l’album par le refrain finissant à capela « we will see you again » il fallait y penser.

Un album surprenant dans la carrière de Audrey Horne et sûrement leur meilleur. Un chant exceptionnel permettant au groupe de se démarquer et de donner sa pâte aux compositions qui seraient sinon bien trop ordinaires. Un style difficile à définir le mélange du hard rock mélodique avec une touche de néo et de progressif? Il vous suffit d’imaginer un mélange de Système of a Dawn et Gotthard. Des chansons rigoureusement bien enregistrées et entraînantes ayant la particularité de ne pas vous lasser.

www.audreyhornemusic.com
www.myspace.com/audreyhornemusic

Celtikwar

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green