Communication de nos partenaires

A Tortured Soul – On this Evil Night

Le 17 septembre 2016 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Nate Gorenc - Guitares / Rick Black - Chant / Don Rouze - Basse / Brian Bolle - Guitares / Tommy Lodwick - Batterie.

Style:

Heavy metal

Date de sortie:

29 juillet 2016

Label:

Pure Steel Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

La belle pièce que voilà !

Quatrième album pour le quintet de Milwaukee et force est de constater qu’on tient là un bien bel album.

A tortured Soul est une formation qui a vu le jour en 2002 et sorti trois album avant celui-là : « Tomorrow’s Door » en 2005, « Kiss of the Thorn » deux années plus tard et « Lucifer’s Fate » en 2010. Quelques soucis de line up depuis avec le changement du batteur, du bassiste et du guitariste rythmique et voilà la machine repartie de plus belle.

Rarement une formation aura touché d’aussi près l’univers du maître King Diamond mais il faut reconnaître qu’avec ce « On this Evil Night », on se prend des coups de micro-crucifix direct dans le visage : en dix titres pour pas moins de 62 minutes de musique, on navigue en plein univers King Diamond/Mercyful Fate grâce à un talent de composition et une maîtrise instrumentale formidables qui les démarquent d’autres formations qui essaient, eux aussi, de retranscrire dans leur musique, à l’instar des Portrait, Them ou Attic, les atmosphères des groupes de Kim Bendix Petersen.
Mais on ne retrouve pas seulement l’univers des Danois dans la musique d’A tortured Soul : comme tout groupe américain qui se respecte, on a droit à notre lot de riffs et de lourdeurs typiques du power metal estampillé US. Ainsi, on pensera régulièrement à Helstar ou autre Vicious Rumors. Il suffit de s’écouter les cavalcades rythmiques de « All alone » pour en être convaincus.

Maître-mot de cet petite merveille en dix actes, c’est la force qui se dégage de la musique du groupe : chaque morceau nous transporte loin de par la formidable sensation de puissance et, si la production est pour le moins correcte, elle mériterait sans doute de bénéficier d’un son un poil plus gros.
Parce que lorsqu’on se prend des « Smoke », « All alone », « Waiting for Death », « On this Evil Night » ou « Black Dragon », autant de titres au power metal à la limite du thrash combinés avec les envolées mélodiques de King Diamond, on en devient limite maniaque.
Les titres les plus longs (« Crimson », « Dreams », « Mourning Son ») sont autant de petites merveilles à tiroir sur lesquelles le chanteur Rick Black nous montre toute sa technique en oscillant dans le grave et le suraigu comme son maître de façon tellement identique que c’en est bluffant : si je n’avais pas devant moi la jaquette de l’album, j’aurais juré que King Diamond himself était venu en guest pousser quelques lignes vocales dont il a le secret sur cet album.

On l’aura compris : A tortured Soul nous gratifie d’une belle petite claque à la croisée de Mercyful Fate et du power metal US et ce sera justice que cet album porte le groupe vers un succès mérité.

A découvrir !

Tracklist :

1. On This Evil Night (5:48)
2. Crimson (7:53)
3. Black Dragon (4:41)
4. Dreams (7:11)
5. All Alone (4:07)
6. Smoke (3:55)
7. Waiting for Death (6:03)
8. The Ripper’s Curse (6:22)
9. Mourning Son (9:35)
10. Murdering (6:47)

Myspace : http://myspace.com/atorturedsoulmusic
Facebook : http://www.facebook.com/ATorturedSoul
ReverbNation : http://www.reverbnation.com/atorturedsoul

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green