Communication de nos partenaires

Armory – World peace… Cosmic war

Le 9 août 2016 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


G.G. Sundin - Guitares / Space Ace - Batterie / Ingelman - Guitares / Konstapel P - Chant / Anglegrinder - Basse. Guests : Oscar Carlquist (Ram) - Chant sur 4 et 10 / Harry Granroth (Ram) - Guitares sur 4.

Style:

Speed metal

Date de sortie:

19 août 2016

Label:

High Roller Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Formé en 2011, le quintet Suédois Armory sort son premier album après deux demos “Open fire” (2013) et “S.M.I.” (2015) et s’incruste d’entrée au milieu des formations les plus crédibles du genre speed metal old school à l’instar des canadiens de Striker ou Skull Fist, de leurs compatriotes d’Enforcer ou autres Portrait et Wolf… voire Ram, groupe duquel Oscar Carlquist pousse ses gueulantes sur « Hell’s fast blades » (titre sur lequel le guitariste Harry Granroth de ce même groupe vient y poser ses soli) et « Space marauders« .

Dans leur facebook, ils se réclament de formations comme Accept, Helstar, Liege Lord, Exciter, Judas Priest, Running Wild, Mercyful Fate, Saxon, Slayer Tank ou Savage Grace et force est de constater que l’ensemble est très proche de ces derniers !
Bon compromis entre le thrash metal et la NWOBHM, on ressent dans certains riffs de guitare la patte d’Iron Maiden.
« World Peace… cosmic War » nous gratifie d’un bon speed metal à l’ancienne, qui fait la part belle aux guitares sur des rythmiques principalement rapides et avec des soli de grande classe qui vont tout aussi vite.

Après une intro spatiale mettant l’univers du groupe en place, « Cosmic War » déboule sur des riffs rapides non dénués de mélodies : la précision et la rapidité des riffs rappelleront Savage Grace époque « Master of Disguise » là où le chant et certaines attaques des riffs nous replongent dans l’ambiance d’un Omen du temps de « Battle Cry » : autant dire que les chercheurs de sonorités nouvelles y seront de leur frais. Ici, on nage en plein mid eighties avec un speed metal qui, certes, date mais qui reste diablement rafraichissant pour l’auditeur nostalgique.
Pour le coup, on va ressortir la guitare en carton chère à Tonton Zézé, la ceinture à cartouchières, les bracelets cloutés et la bonne vieille veste en jean truffée de patches divers et variés.

Speed sans franchir les barrières du thrash, l’ensemble se veut très mélodique et les guitaristes s’en donnent à cœur joie pour nous balancer des duels bien sentis, et des soli d’une précision de tous les instants. Car les gaillards s’y connaissent car déjà bien aguerris de par leur passé dans d’autres formations de speed ou thrash metal, et tout cela combiné avec un réel talent de composition, ce premier jet « World Peace… cosmic War » au concept sur les guerres interplanétaires s’avère être, d’entrée, une réussite.
Les mid tempo, ils ne connaissent pas, ou alors en de très rares occasions : même le long et plus épique, « Space Marauders » qui s’étire sur plus de neuf minutes est d’une vélocité effarante pour un morceau de cette longueur et les variations de rythmes ne sont que prétextes à des breaks bien sentis pour mieux nous recoller une accélération à nous coller au siège.

On ne saura trop quel titre conseiller tellement l’album est d’une grande homogénéité : que ce soit lors de titres efficaces comme les courts “Final Breath”, “Phantom Warrior”, le bien nommé “High Speed Death” ou les plus longs “Artificial Slavery”, “Hell’s fast Blade” et “Space Marauders”, chaque titre est une invitation au headbanging effréné et les passages de bravoure ne manquent pas !

On l’aura compris, avec ce premier album, Armory nous balance un petit brûlot plus-que-très-bien foutu et les onze titres sont dévastateurs comme autant de comètes qui nous tomberaient sur le coin de la figure.

Tracklist :

Face A
1. World Peace… (Intro) (1:10)
2. Cosmic War (3:51)
3. High Speed Death (3:06)
4. Hell’s fast Blades (5:26)
5. Spinning towards Doom (3:48)
6. Without Days, without Years (4:11)
Face B
7. Artificial Slavery (5:28)
8. Phantom Warrior (3:01)
9. Final Breath (2:40)
10. Space Marauders (9:18)

BandCamp : http://armory417.bandcamp.com/
Facebook : https://www.facebook.com/armoryofficial
ReverbNation : http://www.reverbnation.com/armory4
Youtube : http://www.youtube.com/user/ArmoryOfficial/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green