Communication de nos partenaires

Arise in Chaos – Terminal Cognition

Le 5 octobre 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Dustin Griboski : Chant
  • Nick Allen : Guitare
  • Adam Landreth : Guitare
  • Drew Keeb Gillett : Basse
  • Jer Matheson : Batterie

Style:

Deathcore/Groove Metal

Date de sortie:

13 Mai 2016

Label:

E(llefson) M(usic) P(roductions)/E-one/SPV Records

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 6.5/10

Riz-volution ! Riz-volution ! Ah bah non, ça ne sera pas pour cette fois-ci encore… Entamons directement le blabla sur Terminal Cognition du groupe deathcore du Colorado, Arise in Chaos.

Ca attaque direct par « Nero ». Si, dans les oreilles, j’ai un gros « Nero », deux traits sous les yeux – la fatigue, cherchez pas –, je n’en ai pas le chapeau qui bouge (ni autre chose), même si je garderai mon air malicieux. Certes, ils ont le potentiel pour foutre le feu à Rome (en Géorgie, celle d’Italie ayant déjà assez pris cher), où dans quelque endroit qu’ils souhaitent, mais ce n’sont pas des « Nero » : leur faux pas leur collent à la peau. Le principal « faut pas », c’est leur clonerie, donc leur manque d’identité.

Entendons-nous bien – et rapprochez vous si vous entendez mal –, cet album est très bon, très bien joué, très bien mixé, tout ça, tout ça – une co-pro Dave Ellefson (Megadeth)/Ahrue Luster (ex-Machine Head + Ill Niño), ‘pensez donc… Mais dans un genre qui fait des émules, procurant pléthore de candidats potentiels à la dévastation sonore, j’ai besoin de sang neuf dans le pit, de nouveaux gènes pour y trouver du plaisir. Et rien ne distingue vraiment ce groupe des autres, hélas. Une goutte dans l’océan des produits biodégradables, tellement encore inexistant que je n’arrive à trouver que peu d’infos sur un groupe prétendument « révolutionnaire » par ses heureux-producteurs qui s’y sont mis à deux pour engendrer Terminal Cognition… En fouillant le net (leur distributeur fait toute la promo, en fait), on arrive à apprendre que le groupe existe depuis 2010 et qu’ils ont déjà pondu un premier skeud en 2012 déjà sous l’égide d’Ahrue Lester, mais rien de plus.

Concernant l’esthétique : du Deathcore teinté d’un peu de groove, une pointe de Prog avec les syncopes, du GROS son… C’est cool… Mais ça ne fait pas tout !

L’avantage, c’est que l’album passe vite. Le désavantage, c’est qu’on n’en retient rien de particulier. Ou plutôt si, mais comme beaucoup d’autres : l’envie de trouver des hallucinations auditives dans les paroles, incompréhensibles car screamées sans réelle articulation. D’où ma question, n’ayant pas le livret et ne comprenant que d’chi desdites paroles : pourquoi ce patch « Parental advisory : explicit lyrics » ? La pub ? Si j’y entendais un « stupid dumbshit goddamn motherfucker » (comme le disait si bien et nettement The Offspring dans « Bad Habbit », pour ceux qui n’auraient pas la référence), j’avaliserais mais là, c’est délicat…

Le seul morceau qui m’ait un peu parlé, le plus long de l’album, est « Violent Colors » qui semble avoir un arc narratif un peu dans la lignée de certains morceaux de Machine Head –oh tiens, quel hasard, dites donc – grâce à son intro et les samples qui l’agrémentent. Un morceau sur dix : peut mieux faire, niveau démarcation. Quant au morceau éponyme du groupe qui clôture l’album, on a l’impression d’un mix entre du vieux Machine Head et du Chimaira, mais sans le génie d’aucun des deux groupes.

Un bon album pour un bon groupe qui finira par disparaitre dans les limbes de la diversité et de la foultitude de groupes du même acabit et niveau technique s’ils ne se trouvent pas leur propre touch’… ou changent de nom pour quelque chose de plus drôle ou tarte-à-la-crème.

A écouter après avoir regardé l’intégrale de Denver, le dernier dinosaure. (Oui, je sais que ça n’a l’air de rien n’avoir à faire dans le sujet, mais comme ils viennent de Denver et que c’était une série animée sympa…)

Tracklist:
1. Nero (3:53)
2. By your own Hand (3:30)
3. The Divine (3:49)
4. Hell bent (4:10)
5. Siren (4:16)
6. Violent Colors (6:00)
7. All we know (5:03)
8. Reflections (4:42)
9. Driven (3:50)
10. Arise in Chaos (4:00)

Facebook: https://www.facebook.com/ariseinchaos/
ReverbNation: https://www.reverbnation.com/ariseinchaos
Youtube: https://www.youtube.com/channel/UCtrLQS … ixLhcmgfiw

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green