Communication de nos partenaires

Antichrist – Forbidden World

Le 6 septembre 2011 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Steken (Anton Sunesson) - Chant
Gabbe Forslund - Guitare
Filip Runesson - Guitare
Sven Nilsson - Batterie
Gobbe Henningsson – Basse

Style:

Thrash metal

Date de sortie:

30 Septembre 2011

Label:

High Roller Records

Note du Soilchroniqueur (Metalfreak) : 05/10

 

Des fois, c’est mal foutu, la vie d’un chroniqueur.

Autant on peut être heureux de ce qu’on choisit pour se laisser aller à décrire le bonheur que peut nous procurer certains albums (non non, je ne me suis toujours pas remis du « live at Donington » de Whitesnake), autant parfois, on se demande pourquoi, un jour, on a dit « cet album là m’intéresse ».

En cette période estivale, j’aurais pu me coller une petite sélection de choix pour aller draguer sur les plages, entre deux festivals.

Dans la mesure où on a tous bossé d’arrache-pied comme des tarés toute l’année – même moi, l’air de rien – , comment ne pas sombrer à l’appel de quelques semaines de repos et de détente bien méritées dans une quelconque station balnéaire, les doigts de pieds en éventail, à siroter un cocktail alcoolisant inavouable tout rempli de substances défiant parfois la logique, le bon sens, le bon goût et les lois de l’apesanteur ?

Seul petit hic (si j’ose dire) de ces endroits touristiques, ils ne sont pas les plus propices à la vente ou aux concerts de musiques un tant soit peu électriques : il vaut mieux, pour tout metalleux qui se respecte et qui n’a pas envie de se farcir la tournée des podiums divers (ou plutôt estivaux, quel jeu de mot de merde…) aux affiches affolantes crées spécialement pour la ménagère de moins de 50 ans (aaaah, Julio Iglesias et Eve Angeli au camping « les tongs dans l’eau » : quel bonheur), d’emmener dans son sac à patches quelques rondelles laser bien senties, histoire de faire fuir la moitié de la plage lorsque vous déboulerez avec votre radio-CD tout neuf sur l’épaule pour les réfractaires de l’ipod, crachant les derniers blasts à la mode…

J’aurais pu donc me farcir un petit florilège d’albums qui aurait éloigné définitivement de mon espace vital tous les porteurs de nu-pieds/chaussettes, toutes ces mamies hyper huilées (si Greenpeace passe dans le coin, elles risquent d’être remises à l’eau, pensant qu’elles se sont échouées) qui auraient fait passer n’importe quel Manowarien bodybuildé pour un hareng saur, les cruciverbistes sous parasol ou autres ventripotents laissant sortir du short une fabuleuse raie des fesses toute suante.

A l’inverse, vu l’espace que ça aurait crée, cette sélection risquait aussi d’attirer autour de moi toute une faune de jeunes femmes amatrices du même style de zic : à savoir la goth avec son string en cuir ; la black metalleuse avec son topless à clous et cartouchières, corpsepaintée à grand renfort de peintures blanches tant waterproof qu’écran total (ce serait con qu’elle bronze) ; la grindcoreuse et son bikini à l’étron tricoté ; la doomeuse enfouie sous le sable ; ou la true metalleuse avec son armure deux pièces qui aura bien pris soin d’attacher son dragon au parasol avant de se baigner (et comme le disent si bien nos vacanciers en manque de tripotages à caractère affectueux : un true est un true).

 

Et ben non, avec ce « Forbidden World », au mieux, je peux tenter de séduire la fille de Cafestentor, digne progéniture d’une mère caféïnomane et d’un père colateur (ouarf !) et la rendre narcoleptique à vie.

C’est speed, ça bastonne un brin, c’est old school jusqu’au bout des manches de guitares, ça maîtrise plutôt bien son sujet… mais on s’ennuie ferme.

Linéaire de bout en bout, avec une production faiblarde, on s’endort presque en sursaut pendant ces quarante minutes que le chanteur, asthmatisant, n’arrive pas à rendre intéressantes.

Allez, soyons malgré tout beau joueur : « Dark sorcery » et « Sign of the Beast » sont de parfaits petits brûlots bien ficelés et accrocheurs. Malgré tout, ça fait bien peu pour en justifier l’achat…

 

Oué, ben ce n’est pas avec ça que mes vacances auraient ressemblé au Hell Fesses !

 

Tracklist :

1. Dark Sorcery
2. Victims of the Blade
3. Torment in Hell
4. Forbidden World
5. Necropolis
6. Death Rays
7. Sign of the Beast
8. Minotaur
9. Militia of Death
10. Terror Dimension

Facebook : http://www.facebook.com/pages/Antichris … 7540607866

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green