Communication de nos partenaires

Annisokay – Enigmatic smile

Le 8 mars 2015 posté par Katar

Line-up sur cet Album


Dave Grunewald : Chant Simon Sadewasser : Basse Christoph Wieczorek : Chant, Guitare Norbert Rose : Guitare Daniel Herrmann : Batterie

Style:

Post-Core

Date de sortie:

mars 2015

Label:

SPV / Long Branch Records

Note du SoilChroniqueur (Erikillmister) : 8/10


Après avoir écouté cet album d’Annisokay « Enigmatic Smile », j’étais persuadé de tenir là un pur produit labellisé US, et c’est donc en lisant la bio du groupe que j’ai eu la grande surprise de voir que ces messieurs venaient en fait de notre germanique voisine ! Déjà, le style ! Des teutons faisant du Post-Core ? On est là très loin du Power Métal que nous délivrent habituellement les combos allemands. Bon, alors qu’est que ça vaut ? Nous allons détailler la chose !
Pour moi, qui ne suis pas un fan inconditionnel du genre, c’est plutôt une bonne surprise.  Les morceaux s’enchainent parfaitement, c’est bien produit, la dualité du chant growl/clair est au rendez-vous, de plus parfaitement exécutée, à la manière d’un Atreyu, Christoph et Dave maîtrisant bien l’affaire. « Carry Me Away », « Naked City » (avec sa belle partie mélodique) sont une réussite, même si on reconnait bien les influences du quintet lorgnant quand même pas mal du côté d’Atreyu voire de We Came As Romans (avec cependant le petit côté Electro en moins !). Les chansons coulent de façon très fluide, c’est agréable à écouter,  « Wolves In The Walls », « Panic Attack » sont pour moi un peu au-dessus du lot avec pour les deux un riff obsédant appelant le headbang !  Les autres plages sont également au rendez-vous, alternant une fois encore les passages ultra violent/calme comme par exemple « Travellers » dans le style d’un  Bullet For My Valentine, contrairement  à « Life Cycles » qui lui n’aurait pas dépareillé sur un opus de Linkin Park ! Le reste ? C’est un poil en-dessous, comme si le combo avait tout misé sur l’entame de l’album pour séduire. Ce qui ne veut pas dire que  « Naked City »,  « New Autumn Light » et « What Is Left » soient ratés ! Non ! Juste un peu moins bien…
Cet Enigmatic Smile, vous l’aurez sans doute compris, est un bon disque conçu par des musiciens talentueux et consciencieux. Si vous êtes fan du genre, vous pouvez vous jeter dessus sans problèmes ! Le seul (petit) bémol se décline en deux parties : le manque flagrant d’originalité sur l’ensemble et le petit passage à vide à partir du sixième morceau mais, encore une fois, rien de rédhibitoire pour les aficionados !

Tracklist

1. Carry Me Away
2. Fame
3. Snowblind
4. Panic Attack
5. Wolves In The Walls
6. Fragile Line
7. Traveler
8. Life Cycles
9. Naked City
10. New Autumn Light
11. What Is Left

Vidéo :

Facebook

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green