Communication de nos partenaires

Alice in Chains – Rainier Fog

Le 20 janvier 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Sean Kinney - Batterie
  • Jerry Cantrell - Guitares, Chant
  • Mike Inez - Basse
  • William DuVall - Guitares, Chant

Guest : Chris DeGarmo - Guitares acoustiques sur 5

Style:

Heavy Metal/Grunge

Date de sortie:

24 Août 2018

Label:

BMG Entertainment

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

La destinée des Alice peut s’avérer aussi mouvementée que différentes, si on regarde bien.
Pour Lewis Caroll, elles peuvent être au pays des merveilles… pour Jeff Waters, elles sont en Enfer… pour Jex Four, avant elles étaient moches (va falloir faire des recherches, les copains)… Pour Vincent Damon Furnier, elles sont Cooper (de têtes ?)…
Pour Jerry Cantrell et ses copains, elles sont enchaînées. C’est un fait, c’est comme ça !

Est-ce parce qu’elles sont enchaînées que le groupe revient à ses sources à ce point ? Déjà par le titre de l’album : le Mont Rainier étant un stratovolcan actif de la chaîne des Cascades situé dans le comté de Pierce, dans l’État de Washington, et surplombant Seattle, ville d’où est issu Alice in Chains. Ensuite parce que le quatuor a enregistré en partie ce nouvel album Rainier Fog au Studio X, anciennement appelé Bad Animals Studios, qui n’est autre que l’endroit où le groupe a enregistré le dernier album (Alice in Chains) avec le regretté Layne Staley. Une façon bien à eux de prouver que le deuil des membres restants est enfin fait depuis la disparition tragique en 2002 du chanteur suite à une overdose de speedball (mélange héroïne-cocaïne) ?

Car, pour le coup, si les similitudes vocales entre Layne Staley et son successeur William DuVall sont toujours aussi flagrantes : il semblerait que, sur les dix titres de ce nouvel album, on se retrouve avec autant de pépites qui n’auraient pas fait tâche sur Facelift ou sur Dirt.

Rainier Fog enchaîne les hits en puissance et ce sont tous les fans de la première heure qui vont applaudir des deux mains. Du début de “The One you know” – qui nous fera penser, de par son attaque, à un certain “Them Bones” – jusqu’aux dernières secondes de “All I am”, Alice in Chains nous fait un sans-faute, prouvant qu’ils savent toujours composer des œuvres qui seront intemporelles.

On se délecte toujours de titres comme “Them Bones”, “Down in a Hole”, “Rooster” ou autre “Would?” ; qu’on se mette des rapides “Rainier Fog” ou “Never fade”, des planants “Red Giant” ou “Fly”, des plus intimistes comme le sublime “Maybe” ou le final en beauté “All I am” ou des plus heavy “Drone” (sur lequel Chris deGarmo y va de sa petite apparition), “So far under” et “Deaf Ears, blind Eyes” et on se mettra de suite d’accord !

Rainier Fog, sixième album d’une des dernières formations de la vague grunge du début des nineties, est une pure réussite à côté de laquelle on ne peut décemment passer !

Une merveille !

Tracklist :

1. The One you know (4:59)
2. Rainier Fog (5:01)
3. Red Giant (5:25)
4. Fly (5:18)
5. Drone (6:30)
6. Deaf Ears, blind Eyes (4:44)
7. Maybe (5:36)
8. So far under (4:35)
9. Never fade (4:40)
10. All I am (7:15)

Site officiel
Story Instagram
Page Myspace
Page Facebook
Fil Twitter
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green