Communication de nos partenaires

War Inside: Thomas Chanteur

Le 10 mars 2016 posté par celtikwar
Suite à la sortie de S.U.T.U.R.E, et afin de compléter la chronique de l’album  (http://www.soilchronicles.fr/chroniques/war-inside-s-u-t-u-r-e) l’équipe de Soilchronicles s’est entretenu avec Thomas, le chanteur de la formation. Une interview suivie du Track By Track de l’album.

-Est il possible de nous faire une présentation de votre formation, son histoire , ses faits marquants , son évolution

Bien sûr ! War Inside est né en 2008, nous avions à l’époque le projet de fonder un groupe de Black/Death, dans la lignée de Behemoth et Dissection… formations dont nous sommes tous fans. Au fur et à mesure des répétitions et des concerts, notre son s’est affirmé et nous avons enregistré une première démo en 2011, puis un album en 2014 (Welcoming The Crow). Le deuxième (S.U.T.U.R.E) est sorti le 18 février sur le label Finisterian Dead End (distribué par Season Of Mist), structure chez laquelle nous avons signé début 2016 et qui fournit un travail remarquable. Côté scène, nous avons donné une cinquantaine de concerts depuis 2008. Nous gardons un excellent souvenir des plus marquants (Hellfest 2013, première partie de Belphegor sur deux dates, première partie de Svart Crown, de Severe Torture, d’ Otargos, etc…). Bref, le projet évolue dans le bon sens et nous sommes fiers du chemin parcouru depuis 8 ans.

-Vous avez signé récemment avec le label Finisterian Dead End, comment se passe cette collaboration? Etait ce une évidence en tant que nantais que de choisir le jeune label Breton qui monte en puissance?

Laurent (le gérant) est un gros bosseur, nous lui accordons une totale confiance. Il est très agréable pour nous de déléguer tout ce coté « communication et distribution » afin de nous centrer sur ce que nous aimons le plus : jouer. Nous nous connaissions depuis 2013, et nous nous doutions que tôt ou tard, War Inside et Finisterian Dead End étaient amenés à travailler ensemble. Nous préférons très largement être signés sur un petit label prometteur qui fourni un travail passionné et humain plutôt que d’être dans les fonds de tiroir d’une plus grosse structure, c’est dans notre logique.

– Votre nouvel opus ‘S.U.T.U.R.E’ est sorti récemment, comment se sont passées les séances d’enregistrement?

Très bien ! Comme pour notre démo et notre premier album, nous avons laissé à Arthur Lauth (Studio Brown Bear Recording) le soin de produire S.U.T.U.R.E. Arthur a occupé le poste de bassiste au sein de War Inside de 2008 à 2011, il connait donc parfaitement notre son et est techniquement en mesure de nous proposer ce que nous attendons d’un mix : Quelque chose de puissant, à la fois moderne et organique. A vrai dire, nous le considérons comme le sixième membre du groupe… Nous lui sommes très reconnaissants du boulot génial qu’il a abattu sur nos deux albums, ils sonnent exactement comme on l’avait définit au départ.


-Pouvez vous nous dire quelques mots sur la pochette?

L’artwork de S.U.T.U.R.E est le fruit d’une collaboration entre le photographe David A.D. Photographies et le graphiste Romsnare (Dirtprod). Nous leur avons plus ou moins donné carte blanche, en leur transmettant néanmoins les paroles des chansons afin qu’ils captent le feeling visuel de l’album. Le résultat final est à la fois élégant et sale, à l’image de nos compos. Les paroles de S.U.T.U.R.E abordent énormément des thèmes corporels, la chair, ce qui vit et qui ne vivra plus un jour… ces textes traduisent une métaphore, celle de la conscience de sa propre mortalité. La terre qui nous recouvrira existe déjà, ainsi nous estimons que la pochette de ce nouvel album représente vraiment bien ce concept : le corps ici est déshumanisé, il n’est ici qu’un sujet, un outil de travail.

-Vous avez sans doute du avoir quelques retours des auditeurs?

Qu’ils soient des webzines ou des auditeurs, les retours sont excellents et ça nous va droit au cœur. Réaliser un album est investissement énorme, cela coute beaucoup en énergie, en argent et en temps. Lire des compliments touchants dans des gros webzines français, dans Rock Hard ou les entendre tout simplement dans la bouche des auditeurs, c’est une belle récompense.

-Vous avez d’ailleurs testé les nouveaux titres au Ferrailleur, comment s’est passé le concert? Pas trop de pression avant la prestation?

Effectivement, nous avons joué S.U.T.U.R.E en intégralité à l’occasion de la release-party de l’album, début février au Ferrailleur. La salle était bien remplie, nous ne nous attendions pas à accueillir autant de monde. Il y avait autant les potes que des personnes que nous n’avions jamais croisé. Le concert s’est parfaitement déroulé, beaucoup de plaisir sur scène à présenter ces nouvelles compositions ! Faire une résidence deux semaines avant nous a bien aidé un structurer le set, de manière à ce que ça ne ressemble pas à un simple enchaînement de morceaux. Niveau stress, pas grand chose à dire, c’était la sixième fois que nous nous produisions au Ferrailleur… on finit par connaitre les lieux, mais on adore toujours autant jouer là-bas, c’est un peu la maison.

-Est il possible de faire un Track By Track de l’opus, en nous décrivant chaque titre, ce qu’il représente, son écriture, une anecdote de studio, enfin tout ce que vous voulez… Donc n’hésitez pas à vous lâcher.
1-Demiurge

Le morceau d’introduction, définitivement un des plus brutaux du disque… nous voulions un titre ayant un impact immédiat, sans fioritures, qui mette dans le bain dès la première écoute. Le texte décrit le choix d’être un artiste et de tromper la mort par la création.

2-The Milgram Whore

Une composition très black… Vocalement, The Milgram Whore est le titre dont je suis le plus fier.

3-Body Bones

Tractopelle.

4-Name Us Defective

A l’inverse du précédent, Name Us Defective peut se définir comme un morceau catchy, car très rapide et mélodique… les riffs peuvent évoquer les premiers Dark Tranquillity ou Hypocrisy, d’autres grosses influences de War Inside. Nous avons invité sur ce titre Romaric Lamare, chanteur du groupe Malkavian (Thrash Death / Nantes), c’est un bon copain. Malkavian m’avait invité à partager la scène pour un feat lors de leur passage au Metal Corner, c’était la moindre des choses de convier Romaric sur un titre de S.U.T.U.R.E ! Sa voix à la Pantera correspond bien au punch de cette compo, c’était une évidence de le faire participer sur celle-ci plutôt que sur une autre.

5-Penance

Le morceau instrumental de l’album. Nous avons longtemps hésité à y inclure du chant… mais suite à des arrangements de guitares travaillés en répétitions, il s’est avéré que ce titre était assez riche techniquement pour le présenter comme tel : il se suffit à lui même, et permet une pause bienvenue en milieu de l’album.

6-Cold as Dead

Un titre assez prog, démarrant de manière lente et malsaine, pour se finir dans un gigantesque chaos avec du blast à n’en plus finir. Le texte y décrit ceux qui ne sont pas conscients qu’ils vont mourir, et qui, paradoxalement, sont « déjà morts » de par leurs agissements égoïstes et stupides envers ceux qui vivent pleinement.

7-Maggots On Candies

Je garde un souvenir très particulier des sessions de chant sur ce titre, puisqu’il se trouve que j’étais… malade comme un chien. Sortir ses tripes et s’égosiller dans un micro avec une immense crève est une expérience à part entière. Au final, c’était un bon moment, extrême mais presque agréable. Sans rire, on s’était justement dit avec Arthur que ça donnait un cachet supplémentaire aux parties de chant sur ce morceau, je devrais être malade plus souvent.

8-Connivance

Notre morceau live par excellence ! Carré, avec du groove, nous aimons beaucoup le jouer.

9-Rictus

La clôture de l’album, avec toujours cette pointe de prog et ces montées épiques. Il était évident que Rictus soit placé en dernier sur la tracklist de S.U.T.U.R.E.

– Vous avez sans doute des concerts de prévus?

Nous n’avons pas encore prit le temps de nous pencher sur le booking, nous commençons juste. Mais oui, nous comptons bien défendre ce nouvel album sur les planches.

-Une news de dernière minute?

Une première compo est déjà prête… pour le troisième album !

-Je vous laisse les derniers mots.

Nous tenons à remercier chaleureusement tous ceux qui nous soutiennent, et les personnes qui ont collaboré de près ou de loin à la conception de ce disque. Merci, vraiment.

 

http://warinside.bandcamp.com/

https://www.facebook.com/thisiswarinside/?fref=ts

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green