Communication de nos partenaires

Photos + Report : Freddy

GOTHOLOCAUST 2018 (7)

Novembre s’était déjà bien fini au T’es Rock Coco (si si, voir ici) et on aurait pu débuter décembre en se reposant un peu…

Que nenni puisque Morgosth Studio avait choisi cette période pour organiser sa date annuelle avec du lourd, du très très lourd même ce soir à l’affiche ! Pour notre plus grand plaisir, nous allions être « malmenés » à coup de Thrash Crossover – Punk Hardcore – Death – Black metal !

Bref, de quoi passer un samedi normal sur sous la terre !!!
Honneur aux Angevins de Grand Master Krang d’ouvrir le bal ! Le quatuor du cru a rapidement pris les affaires en main pour plonger tout le monde dans un set Thrash aux forts accents Punk hardcore !

Dès les premiers riffs, l’adhésion du public se manifeste (je sais, c’est d’actualité !), le style s’y prêtant parfaitement ! Les morceaux s’enchainent et lancent parfaitement la soirée ! Le chanteur en vieux briscard nous associe sur « Midnight sandwich » « Grand master Krank » et « Channel 666 », mes cordes vocales s’en ressentent encore ! Y’a des intonations Wattie Buchan par moment qui accentuent le rendu keupon ! Le job est bien fait, l’ensemble solide et sans faille si bien que le set d’une quarantaine de minutes est passé vitesse grand V !

GRAND MASTER KRANG 2018 (7)
Changement de registre avec Metrodon qui va se charger d’assombrir l’ambiance en nous servant du Death metal old school de derrière les fagots ! Le trio vient du Morbihan et s’articule autour de Hellfouine (qui a des faux airs de Scott Ian) à la guitare et au chant, de Ben à la basse et de Cédric aux fûts ! Bien que Metrodon ne soit pas une machine à écumer les salles toutes les semaines, la prestation est de qualité, tant sur le plan musical que visuel ! Beaucoup de titres joués ce soir pourraient avoir une connotation particulière au vu de l’actualité du moment « Brutal eradication », « Morbid president », « Deadly dream »… Même s’ils traitent bien évidemment d’autres sujets ! Un style assez obituariesque avec du reste une excellente reprise de « By the light » ! Y’a de la matière !

METRODON 2018 (6)
Metrodon laisse la place à Nyarlath, toute jeune formation d’Angers qui se produisait en live pour la troisième fois seulement depuis sa jeune existence (2017) !

Perso, c’est mon coup d’cœur de la soirée ! 45 minutes de Death aux sonorités Black à moins que cela ne soit le contraire qui ont conquis le T’es Rock Coco ! Ambiance de folie sur chacun des morceaux, le public est aux anges aux portes de l’enfer, à la fois admirateur et survolté ! Math (guitare) et Paul (Basse) qui descendent au plus près des fans sont happés par ces derniers et se voient portés à bout de bras pour un slam épique dans les bas-fonds angevins ! L’osmose est parfaite, le groupe offrant le meilleur de lui-même avec en retour un public reconnaissant ! Superbe découverte en tout cas, y’a du potentiel derrière tout ça ! Bravo les gars !

NYARLATH 2018 (1)
Quelques minutes de respiration à l’extérieur avant l’assaut final qui sera donné par Gotholocaust, combo Black metal nantais ! Un rapide check de l’actualité montre des images de chaos ambiant… Côté météo le plafond déjà bien bas aujourd’hui s’est encore cassé la gueule… Bref, redescendons sous terre histoire d’égayer un peu cette soirée ! ??
Passé minuit, le démon est de sortie et il prend vie à travers Gotholocaust qui va nous servir un set de Black metal de la première heure, authentique, sans pollution moderne ! Ce combo a vu le jour en 2003, a connu plusieurs line-up différents et sorti 2 albums « Nocturnal Wrath » en 2010 et « Lucifer H » en 2015 ! Le prochain « Summa perfectionis » sortira courant décembre 2018 ! Pas de surprise donc, du Black pur ou impur c’est au choix, des looks soignés et appropriés au style (cf photos), des cargaisons de riffs sataniques (Seratoth et Evilarsen aux guitares et Oberkommander à la basse) rythmés par des rafales incessantes de double pédales (Sistre à la batterie) le tout saupoudré par des vocalises gutturales d’outre-tombe entonnés par Darkhaus ! Après une cinquantaine de minutes à posséder nos âmes et nos corps, Gotholocaust nous reverse dans le monde des mortels au terme d’un set tout droit sorti des entrailles de la terre ! La messe est dite mes aïeux, ce n’était pas encore ce soir que la part belle était faite à la musique de chambre !

GOTHOLOCAUST 2018 (4)
Grand merci pour tout à Benhur (T’Es Rock Coco) qui se démène comme un beau diable pour que son caf-conc’ tienne la route (et c’est déjà le cas) et à Morgosth Studio (Chris / Zozolita) qui m’ont gentiment permis de couvrir cet évènement !

Angers rules !

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green