Communication de nos partenaires

VX69, Chanteur/ Clavieriste de 1969 was Fine

Le 29 décembre 2009 posté par LittleGirlWithAGun

Interviewer : Kryon

Hey ! Tout d’abord merci à toi de nous accorder cette entrevue pour Soil Chronicles. On va commencer par une question banale et traditionnelle : 1969 WAS FINE, c’est quoi ?
Alors voyons, en quelques mots… 1969, c’est un groupe garage-afterpunk-psyché à guitares, et accessoirement le side-project des quatre musiciens de Punish Yourself (avec quelques amis en plus dans le line-up !). Mais au contraire de Punish, scéniquement, c’est juste du rock’n’roll sans aucun accessoire visuel, et sans machines… Beaucoup moins en tout cas.

2) Pourquoi avez-vous eu ce sentiment de besoin de créer un nouveau groupe ? Punish est-il enfermé dans un carcan ou bien 1969 est-il un exutoire ?
A un moment donné on avait envie de jouer dans des endroits plus petits, avec moins de contraintes, sans tout ce bordel de maquillage… Après quelques tâtonnements, on s’est aperçu que ça nous permettait d’exprimer pleinement notre côté le plus « rock », qui commençait un peu à parasiter Punish. On cherche toujours à pousser les choses plus loin, et là c’était le moyen de le faire. Ca nous a aussi permis de faire revenir Punish vers ses sources plus « sombres ».

3) Comment votre premier album a-t-il été composé ? Y’en a t’il qui ont glandé ???
Ca a été composé très classiquement, en répet, tous ensemble, tout le monde a amené des idées, on les a fait tourner. A l’ancienne. Pas grand-chose à voir avec Punish, où on a tendance à travailler en va et vient entre les répets et les séances de programmation pure, à mélanger le travail de studio et de compo… Disons que les morceaux de 1969 ont une base fondamentalement rock’n’roll, là où les morceaux de Punish ont plutôt un squelette électronique dans lequel on injecte (violemment) des doses de rock’n’roll.

4) Peux-tu nous parler du visuel et des paroles ?
Pour le visuel de l’album, on a voulu quelque chose de très old-school, type pochette de la fin des 70’s, avec nos gueules dessus alors que dans Punish on ne les fait jamais apparaître ; probablement pour marquer le côté punk de l’affaire… De toute façon on a voulu que ce disque sonne et ressemble à quelque chose qui aurait pu être produit en 78 ou 79. Pour les paroles, ha ha… C’est un vaste bordel dans lequel il est question de science-fiction sixties, de comic-books, d’icônes rock’n’roll, de la voiture du diable, de la solitude. Avec pas mal de citations et de références, Johnny Thunders, Stiv Bators, Elvis, Jack Kirby, Monster Magnet, les rolling Stones à Altamont…

5) Comment présenterais-tu votre premier album à un amateur de Jazz ? De Rock ? De Gangsta Rap ??
Un jazzeux, je lui dirais « ça peut te plaire si t’aimes le free-jazz, enfin, les passages avec le sax », un rockeux « vas-y, goûte, c’est du bon », et le gangsta-rappeur, « Ca va pas te plaire, prend direct mon portefeuille et mes pompes, on gagnera du temps. »

6) Avez-vous pensé à chanter des titres entièrement en Français ? Pourquoi avoir choisi l’anglais ?
Ni entièrement ni partiellement pour le français, ça c’est un truc que j’ai vraiment complètement abandonné, depuis… Pfiou, je sais même plus depuis quand. Je ne dis pas qu’on ne peut pas faire sonner le français y compris dans un truc très rock, mais moi, désolé, j’y arrive pas. L’anglais c’est la langue de toute la musique qu’on écoute, de tous les trucs qui nous ont nourri… On est un groupe français par la nationalité mais pas par l’identité.

7) Comment vois-tu l’avenir de 1969 ?
Un deuxième album, déjà. On a commencé à y travailler un peu, mais dès que l’album de Punish sera complètement terminé on va passer au stade supérieur. 1969, c’est un projet auquel on tient beaucoup, pas juste une récréation. A terme, j’espère qu’on amènera les deux groupes au même niveau de notoriété. Le but final, c’est devenir un groupe culte ! Mais vu le manque de curiosité de l’essentiel du public, c’est pas gagné…

8) Envisagez-vous une tournée Française ? Voire même en ouverture de Punish ?^^

Carrément ! Il est fortement question d’une tournée PY + 1969, à l’occasion de la sortie du prochain Punish… Ca risque d’être un peu crevant mais on aime bien ce genre de défis ! Mais de toute façon on est prêts à jouer dans n’importe quelle grange ou n’importe quel garage !

9) Quels sont les groupes ou artistes que tu aimes et que tu nous conseilles en ce moment ?
Dernièrement, j’ai adoré l’album de Dälek, mais ça n’a pas grand-chose à voir avec la musique de 69, c’est du hip-hop indus… Le dernier Bat For Lashes, aussi… Dans un registre plus « guitares », j’aime bien le Heaven And Hell, les papys sont plutôt en forme. Sinon j’ai redécouvert deux groupes géniaux : Vocokesh, c’est du rock psyché instrumental qui éparpille bien les neurones, et Amebix, le seul groupe crust-doom de la planète. Ils s’étaient séparés genre en 85 à la suite d’overdoses à répétitions, là ils viennent de se reformer, je me demande ce que ça peut donner maintenant…

10) Enfin, je te remercie pour ton temps et te laisse le dernier mot :

This ain’t the summer of love ! Oui, je sais, ça fait plusieurs mots…

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green