Communication de nos partenaires

Holy Pain

Le 11 avril 2010 posté par METALPSYCHOKILLER

Bonjour, Dave, je suis Mpk du webzine Soil Chronicles. Avant toute chose, sincèrement ravi de pouvoir faire cette interview et peut-être faire découvrir à nos curieux lecteurs le premier coup de cœur de cette année 2010, « Rebellion ».

Salut MPK.

Pour ceux n’ayant pas la chance de vous connaitre, peux tu retracer succinctement la genèse et l’historique du groupe ? Pourquoi ce choix de nom Holy Pain, et êtes vous un combo lyonnais entre autre?
Eh bien, pour les retardataires ne nous connaissant pas, Holy Pain est un quartet Lyonnais pratiquant un metal plutôt teinté Power-Thrash avec un chant tantôt clair mélodique, tantôt screamé ou juste bien agressif. Le groupe est né en 2005 près de Lyon avec moi, Jean-Christophe, Jimmy et Nicolas. Ensuite nous avons signé chez le label Pervade Production depuis maintenant 2 ans chez qui nous sortons donc dans le mois notre second album : Rebellion.
Pour le nom, HOLY PAIN qui sonne bien à nos oreilles, veut dire la Sainte Souffrance que s’afflige les pratiquants pour montrer leur foi envers dieu, se laver de leurs péchers en s’automutilant.

« Last Sigh » que l’on pourrait qualifier de coup d’essai en 2006. Un très bon et surprenant« Among Religions » en 2008… Nous préparant à cet excellent « Rebellion » enfonçant définitivement le clou. Une progression fulgurante, ne trouves tu pas ?
Je pense qu’aujourd’hui il y a plus de maturité dans la composition. « Among Religions » a été enregistré en 2006 (trois ans avant « Rebellion ») ce qui nous a laissé un temps de réflexion sur la façon d’aborder le prochain album et le chemin à prendre pour la suite des événements. Donc pour répondre à ta question je trouve normal qu’il y ait une progression d’album en album, on ne se contentera pas de faire toujours la même chose.
Le prochain sera encore mieux, on peut perdre du public autant qu’on peut en gagner. Quitte ou double.

Power, Heavy, Thrash, le tout avec toujours une mélodicité ciselée ; comment définirais tu votre musicalité ? Et en outre vous proclamez vous de certaines influences à l’instar d’un Airbourne affilié Ac/Dc par exemple ?
On résume notre musique à deux mots d’ordre, puissance et mélodie. Nous savons d’avance que les titres vont sonner et aller droit au but, bien sur sans prétentions. Les influences sont loin d’être moindre, Metallica, Symphony X, Megadeth, Pantera… pour exemple S4 était inspiré par le titre de « Children of bodom », « if you peace, prepare for war ». Mais on ne peut trop nous affiliér à un groupe précis, « Rebellion » est tellement varié que les comparaisons se font chanson par chanson.

Votre assise rythmique et l’emphase sonore calquée sont tout simplement énormes. Si je te dis que celles-ci sont aussi intenses et corrosives qu’un « Iced Earth »par exemple, que cela t’inspire t’il ? Et cette osmose est elle particulièrement travaillée ?
J’ai un énorme respect pour Icead Earth alors tu sais ce que ca m’inspire maintenant. On travaille pas mal pour arriver à un résultat satisfaisant, le fait déjà de jouer nos musiques, avoir un rendu potable sur scène est une priorité.

A contrario, une intro comme celle de « Jacks War Letter » fait immanquablement penser au chanteur de Soul, « Seal » . Une ressemblance et une référence surprenante dans un album de Metal ?
Je sais pas comment le prendre! (lol) Il n’y a pas référence spécifique à Seal sur Jacks War Letter.

Sonorités orientales présentes sur l’entame d’ « Exodus », nappages symphoniques sur le titre éponyme à « Among Religions », un « Another Day » à la Vivaldi, la liste n’est pas exhaustive du panel de votre inspiration créatrice. Est-ce inné, un talent, ou un choix volontaire pour concocter des titres « originaux » ?
Plus un choix car j’aime les introductions classiques comme dans les albums de Symphony X. Une ambiance qui se marie très bien avec le métal, les émotions passent par ces moments orchestraux et mélancoliques. Si j’avais les capacités pour diriger un orchestre classique ou une chorale, je signerai.

Si je te dis que je suis fan d’Holy Pain, d’une part grâce a l’unicité réelle du groupe. Et de l’autre par cette alchimie parfaite de ressac permanent entre puissance énergique et mélodicité saisissante…
Un Merci suffirait ?

Au fait comment est accueilli « Rebellion » dans la planète Metal, chroniques et échos sont ils favorables et en osmose avec ce que vous en espériez ? Par ailleurs, ont-ils importance à vos yeux ?
Je crois fort en cet album et en sa capacité à réunir les avis, bons ou mauvais, l’équilibre de la force, hein ? « Rebellion » a été très bien accueilli dans la planète métal et Oui c’est d’une importance capitale pour nous qu’il brille à vos oreilles.
Par ailleurs, ta chronique était jonchée d’un vocabulaire fantastique ! Tu devrais écrire un bouquin ou une bio car tu ne manques pas de mots et comparaisons pour décrire ce que tu ressens.

Cet album est il au final en parfait équation avec ce que vous en espériez initialement ? Aussi bien au niveau du « rendu » des compositions que de la production ? Le « Nsr studio » est en train de se tailler petit à petit une sacrée réputation, êtes vous satisfaits des sessions et du processus d’enregistrement ?
Oui bien sur, de toutes manières c’est notre quartier général ! Nos trois albums on été enregistrés et mixés au NSR Studio. Nous sommes liés d’amitié avec Laurent Nafissi en plus du bon job qu’il nous fait ! Je ne sais pas ou sera enregistré le prochain album mais il y a toujours l’option « NSR Studio » pour nous. Quand je vais là bas, c’est comme une odeur qui te rappelle les vacances quant t’étais môme. Allez donc chez Laurent, dites lui que c’est de la part de Stan.

Parallèlement, quel sont les tracks que tu affectionnes le plus, car perso, j’ai eu du mal à faire un semblant de choix tant la tracklist est sans temps mort !!!
Alors tu es comme moi, je ne peux pas te dire que j’ai plus de préférence pour tel ou tel titres. Je les considère comme étant égaux à mes oreilles.

Un mot sur ta prestation vocale, qui plus que de haute tenue flirte continuellement avec l’excellence. Enragée, claire, emphatique ; de surcroit souvent rehaussée par des cœurs, encore du grand art. Quel est ton sentiment à ce propos ?
Encore Merci !!! (2 fois, peut être 3) J’ai tenu à m’approprier les musiques, à ne faire qu’un avec l’instru. Avant de me mettre à composer je me suis dit que la musique devrait faire fifty fifty avec le chant, une autre évolution depuis … »Among Religions » !

Vous avez joué en Serbie, aux cotés des Rotting Christ, 69 Eyes, Firewind… Et pourtant le « Holy Pain / Rebellion Tour » est concentré sur 10 jours et n’affiche que des dates en France. Pourtant votre musicalité a une vocation résolument internationale ; n’y a-t-il pas un décalage entre ces deux aspects ?
Si tu préfères, on n’attend que ça ! De belles propositions de dates à l’étranger.
Nous avons quand même tenu à jouer en France pour le Rebellion Tour car nous sommes d’ici et nous avons nos contacts. A partir du moment où les organisateurs s’intéressent à nous et posent de bonnes conditions comme ça été le cas au Exit Fest 08, on bougera sans problème hors des limites du territoire.

A l’heure ou les labels regroupent de plus en plus « leurs poulains » sur les affiches pour les promouvoir et certainement pour des histoires de réductions de couts, es tu en faveur de cette tendance ?
Certaines productions on été obliger de réduire leurs couts promotionnels avec la crise de l’industrie du disque. Les difficultés à vendre les albums sur le net ou en bac ne cessent de s’accroîtrent. Nous savons d’où vient le problème, reste à agir ou subir !

En corollaire, avez-vous des connexions plus particulières, voir affinités, avec d’autres groupes français ? Des Jarell, Insane, voir les petits nouveaux venus de Walrus Resist…
Oui bien sur et plus particulièrement sur Lyon. Pour Jarell, Insane et Walrus Resist nous avons fais leur connaissance sur le Rebellion Tour ayant amicalement accepté de faire notre première partie sur certaines dates. Je tiens encore à les remercier tous pour l’accueil que Holy Pain a eu dans leur villes respectives car ils sont vraiment géniaux.

A fortiori, que pensez vous de la scène Metal française en général ? Et par la même occasion de votre label Pervade Productions…
Il y peu de noms qui reviennent souvent en France mis appart Gojira, Adagio, Nightmare.
Mais la scène underground Française est bien plus vaste qu’on ne le soupçonne depuis quelques années. Nous avons eu la chance de signé chez Pervade Productions jusqu’en 2011, ce qui nous a permis de sortir de notre région et de voir plus loin. Nous avons entièrement confiance en eux pour ce qui est de l’avenir de Holy Pain.

Quels sont les projets immédiats d’Holy Pain ? Et ses envies plus lointaines ?
Sortir des albums toujours plus affirmés, faire des concerts. Rien de plus que s’exprimer.

Quelques sujets que tu aurais aimé voir développer pour nos lecteurs… C’est le moment, car Last words are yours !!!
Un grand Merci à tous !!! Enrôlez vous dans la milice.

Merci à vous pour votre disponibilité et votre professionnalisme…

MPK…

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green