Communication de nos partenaires

Gehenna au Hellfest

Le 13 décembre 2014 posté par Metalfreak

Interview : Olive Yeah

Traductions : Rattleserj

Photos : Metalfreak

 

Olive Yeah : C’est un honneur d’être avec vous car vous êtes le groupe qui m’a fait découvrir et aimer le black !! Peux-tu nous parler de ton approche pour la composition de cet album ?
Sanrabb : Et bien si tu veux tout savoir on a approché cet album de manière différente par rapport aux trois premiers qui étaient très mélodiques bien que tu retrouveras dessus des aspects similaires tels que les thématiques.
Mais après on a baissé le clavier pour retrouver un son abrupt.  Les trois premiers albums étaient écrits assez rapidement mais on a décidé de ralentir le rythme. Ainsi la gestation de nos albums c’est espacée de plus en plus et donc du coup pas mal de choses ce sont passées aussi et ainsi cela explique pourquoi chaque album est si différent de l’autre tu vois ?

Olive Yeah : Parle-nous des 90s et votre passage après le break…
Sanrabb : Et bien ne serait ce que la vie en générale mais oui c’est exact on a pris notre temps et y a eu du mouvement. Le line-up a changé mais là encore ça va et ça vient et les principaux membres du groupes aussi.  Parfois le batteur a quitté le groupe deux fois (rires). C’est pareil pour le groupe on évolue ensemble.
On a décidé de rester avec un label Norvégien car c’est plus confortable de bosser avec eux.

Olive Yeah : Comment ce fait-il que l’on vous voit au Hellfest alors que vous êtes plutôt avares de scènes et de tests ?
Sanrabb : Oui et bien là encore, on a eu une bonne offre d’un tourneur et d’habitude c’est le batteur qui s’en charge. Moi ça me gonfle le business mais Metallo nous a fait une bonne offre. C’est pour cette raison que nous sommes heureux d’être là après l’Angleterre.

Olive Yeah : Vous aimez le live ?
Sanrabb : Oui et on bosse sur une tournée européenne.

Olive Yeah : Qui a crée votre logo ?
Sanrabb : C’est moi et après une petite déviation avec notre ancien label j’ai cru que ça allait mieux.

Olive Yeah : Comment composes-tu, quelles sont tes influences ?
Sanrabb : Mec !!!! Il y a plein de trucs qui m’influencent, je ne sais même pas par où commencer. En ce moment j’écoute du latino, c’est te dire. J’écoute du classique ou bien en métal du speed. Mon père était à fond dans le classique. J’aime la prog 70 comme Magma, le plus obscure, yeah. Sinon pour écrire, je suis à fond sur une idée et puis après je la développe mais j’ai besoin de savoir où je vais pour y arriver. Bon bien entendu pendant le processus d’enregistrement les choses changent légèrement et c’est là que c’est excitant. Ensuite tout se met en place. La musique pour moi est un truc qui flotte et que tu ne peux pas toucher. Aussi, j’essaie de faire une déclaration de chacune de mes chansons.

Olive Yeah : Que penses-tu de l’attitude des médias ?
Sanrabb : Je pense que ce que nous vivons est déjà arrivé à d’autres styles de musique, ce n’est guère étonnant. Tu sais mec, quand on a attaqué dans les année 90, on avait juste 50 fans et puis après on a envoyé notre démo,  j’ai rencontré Euronymous à l’époque de son magasin de zic. Et puis les choses ont progressé, c’est étrange d’être underground et de jouer devant des milliers de gens !!
Je ne veux pas que notre audience ait peur de nous. Tu sais jouer de la musique aide à gérer des problèmes. Je ne vois pas où les gens devraient avoir peur et même si les gens font des trucs débiles des fois c’est comme ça. Le black traite de plein de sujets oui c’est vrai, mais je deviens cynique avec l’âge, en vieillissant. Regarde avec Elvis, on était dans le péché, pas dans le démoniaque ! C est du langage chrétien et je ne m’y attache pas, je suis plus pragmatique. Je ne sais pas, je pense être plus proche de Machiavel et je pense qu’il devait croire jusqu’à un certain degré en Dieu mais je pense qu’il savait différencier les choses. C’est quoi un bon leader ? Est-il prêt à aller en Enfer pour le bien de tous ? Moi, la morale je m’en occupe pas trop. Chaque individu décide pour lui.
(NdRS : Gros éclats de rire mais très contenus car l’artiste est assez perché)

[b]Olive Yeah : C’est un honneur d’être avec vous car vous êtes le groupe qui m’a fait découvrir et aimer le black !! Peux-tu nous parler de ton approche pour la composition de cet album ?[/b]
GEHENNA : Et bien si tu veux tout savoir on a approché cet album de manière différente par rapport aux trois premiers qui étaient très mélodiques bien que tu retrouveras dessus des aspects similaires tels que les thématiques.
Mais après on a baissé le clavier pour retrouver un son abrupt.  Les trois premiers albums étaient écrits assez rapidement mais on a décidé de ralentir le rythme. Ainsi la gestation de nos albums c’est espacée de plus en plus et donc du coup pas mal de choses ce sont passées aussi et ainsi cela explique pourquoi chaque album est si différent de l’autre tu vois ?

[b]Olive Yeah : Parle-nous des 90s et votre passage après le break ?[/b]
GEHENNA : Et bien ne serait ce que la vie en générale mais oui c’est exact on a pris notre temps et y a eu du mouvement. Le line-up a changé mais là encore ça va et ça vient et les principaux membres du groupes aussi.  Parfois le batteur a quitté le groupe deux fois (rire). C’est pareil pour le groupe on évolue ensemble.
On a décidé de rester avec un label Norvégien car c’est plus confortable de bosser avec eux.

[b]Olive Yeah : Comment ce fait-il que l’on vous voit au HELLFEST alors que vous êtes plutôt avares de scènes et de tests ?[/b]
GEHENNA : Oui et bien là encore, on a eu une bonne offre d’un tourneur et d’habitude c’est le batteur qui s’en charge. Moi ça me gonfle le business mais Métallo nous a fait une bonne offre. C’est pour cette raison que nous sommes heureux d’être là après l’Angleterre.

[b]Olive Yeah : Vous aimez le live ?[/b]
GEHENNA : Oui et on bosse sur une tournée européenne.

[b]Olive Yeah : Qui a crée votre logo ?[/b]
GEHENNA : C’est moi et après une petite déviation avec notre ancien label j’ai cru que ça allait mieux.

[b]Olive Yeah : Comment composes-tu, quelles sont tes influences ?[/b]
GEHENNA : Mec !!!! Ya plein de trucs qui m’influencent, je ne sais même pas par où commencer. En ce moment j’écoute du Latino c’est te dire. J’écoute du classique ou bien en métal du speed. Mon père était à fond dans le classique. J’aime la prog 70 comme Magma, le plus obscure yeah. Sinon pour écrire, je suis à fond sur une idée et puis après je la développe mais j’ai besoin de savoir où je vais pour y arriver. Bon bien entendu pendant le processus d’enregistrement les choses changent légèrement et c’est là que c’est excitant. Ensuite tout se met en place. La musique pour moi est un truc qui flotte et que tu ne peux pas toucher. Aussi, j’essaie de faire une déclaration de chacune de mes chansons.

[b]Olive Yeah : Que penses-tu de l’attitude des médias ?[/b]
GEHENNA : Je pense que ce que nous vivons est déjà arrivé à d’autres styles de musique, ce n’est guère étonnant. Tu sais mec, quand on a attaqué dans les année 90, on avait juste 50 fans et puis après on a envoyé notre démo,  j’ai rencontré Euronimoius à l’époque de son magasin de zique. Et puis les choses ont progressé, c’est étrange d’être underground et de jouer devant des milliers de gens !!
( La partie qui arrive est très décousue de la part de l’artiste )
Je ne veux pas que notre audience ait peur de nous. Tu sais jouer de la musique aide à gérer des problèmes. Je ne vois pas où les gens devraient avoir peur et même si les gens font des trucs débiles des fois c’est comme ça. Le black traite de plein de sujets oui c’est vrai, mais je deviens cynique avec l’âge, en vieillissant. Regarde avec Elvis on était dans le péché pas dans le démoniaque ! C est du langage chrétien et je ne m’y attache pas ; je suis plus pragmatique. Je ne sais pas, je pense être plus proche de Machiavel et je pense qu’il devait croire jusqu’à un certain degré en dieu mais je pense qu’il savait différencier les choses. C’est quoi un bon leader ? Est-il prêt à aller en enfer pour le bien de tous. Moi la morale je m’en occupe pas trop. Chaque individu décide pour lui.
(Gros éclats de rire mais très contenus car l’artiste est assez perché)

(Traduction par Serj)

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green