Communication de nos partenaires

Walking Papers – Walking Papers

Le 4 novembre 2013 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • Benjamin Anderson - Claviers, Choeurs
  • Duff McKagan - Basse, Choeurs
  • Jeff Angell - Chant, Guitares
  • Barrett Martin - Batterie, Choeurs
  • Mike McCready - Guitares sur 2, 8 et 15
  • Dave Carter - Trompette sur 4 et 10
  • Dan Spalding - Saxophone sur 4 et 8
  • Ed Ulman - Trombone sur 4

Style:

Hard rock / Blues rock / Grunge

Date de sortie:

Octobre 2012

Label:

Loud & Proud Records

Note du Soilchroniqueur (MetalFreak): 9/10

 

Si la vieille appellation consistant à nommer « supergroupe » une formation qui comporte autant de musiciens de talent à la renommée mondiale se veut quelque peu superfétatoire, il convient malgré tout que ces quatre galactiques ont un CV à rendre jaloux n’importe quel musicien resté dans l’ombre.
Voyez plutôt : Barret Martin (Tuatara, ex-Screaming Trees, ex-Mad Season, ex-Skin Yard), Jeff Angell (The Missionary Position, ex- Post Stardom Depression), et Duff McKagan (Velvet Revolver, Loaded, ex-Guns N’Roses, ex-Neurotic Outsiders) accompagnés de Benjamin Anderson aux claviers. De quoi faire rêver.
Alors certes, si une somme de talent n’a pas toujours crée de quoi faire des albums qui auront révolutionné le (hard) rock, il faut reconnaître que The Winery Dogs dernièrement ou ce Walking Papers qui nous intéresse aujourd’hui sont autant de grosses claques qui font un bien fou à tout auditorat pour peu qu’il soit fan tout simplement de bonne musique.

Car ici, avec cet album éponyme, Walking Papers nous assène un hybride de rock, de hard rock et de blues rock – mâtiné de grunge histoire de confirmer leur origine de Seattle – des plus réussi dénotant un mélange des genres pour le moins irréprochable.
En onze titres, plus quatre live, cet album nous plonge dans les méandres du rock des années 70 et 80 avec un brio incroyable : une sorte de mixité entre Rolling Stones, Great White, Alice In Chains, Led Zeppelin composant onze titres (plus les quatre live en bonus) d’une variété telle que l’album en est d’une richesse passionnante.
Entre le rock alternatif (« Already dead »), combinant des sonorités plus bluesy comme sur le lancinant « The butcher », ou des influences directement tirées de Led Zeppelin (« Capital T », « Your secret’s safe with me », « The whole World’s watching ») en passant par des moments plus heavy à l’instar du très seventies « Red envelopes » ou « Two tickets and a room », voire plus rock (le très proche de la bande à Jagger « Leave me in the dark ») ou un côté plus grunge par l’apport de Mike McCready (Pearl Jam) sur le plus psychédélique « I’ll stick around ».
Pas un morceau plus en dedans à signaler sur cette édition spéciale d’un album sorti il y a plus d’un an déjà, et l’apport de quelques guests comme des instruments à vent sur « Red envelopes », « I’ll stick around » et « A place like this » pour un album qui s’avère énorme et dans une veine bien différente de ce que nous ont proposé McKagan ou Barret Martin.

A dire vrai, ceux qui ont aimé l’album de Them Crooked Vultures adoreront cet album de Walking Papers.

D’ores et déjà un must !

 

 

Tracklist :

1. Already Dead
2. The Whole World’s Watching
3. Your Secret’s Safe with Me
4. Red Envelopes
5. Leave Me in the Dark
6. The Butcher
7. Two Tickets and a Room
8. I’ll Stick Around
9. Capital T
10. A Place Like This
11. Independence Day
12. Already Dead (*)
13. Two Tickets and a Room (*)
14. Leave Me in the Dark (*)
15. The Whole World’s Watching (*)

(*) Bonus tracks live sur digipack, feat. Mike McCready & Synergia New Orchestra

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green