Communication de nos partenaires

U.D.O. – Steelhammer-Live from Moscow

Le 13 juin 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Udo Dirkschneider - Chant / Fitty Wienhold - Basse / Francesco Jovino - Batterie / Andrey Smirnov - Guitares / Kasperi Heikkinen - Guitares.

Style:

Heavy metal

Date de sortie:

23 mai 2014

Label:

AFM Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10


62 balais au compteur, le père Udo Dirkschneider ! Et toujours une patate incroyable et cette voix identifiable dès la première gueulante.
Faut reconnaître que, avec une carrière commencée en 1976 avec Accept, avec lesquels il enregistrera dix albums puis quatorze avec U.D.O. à ce jour, la discographie de ce monstre du Metal est absolument superbe, surtout si on prend en compte le fait que bon nombre de ces albums sont des classiques du Metal.
Alors oui, le gaillard peut s’enorgueillir d’une carrière tout à fait impressionnante et d’un statut de légende mérité.

Et là, il nous offre un DVD / double CD live une nouvelle fois enregistré en Russie.
Ok ok, on peut se dire « pfff, encore un live, il nous en a déjà gratifié d’un il y a deux ans de ça (« Live in Sofia ») ». Certes, certes.
Oui … mais non !
Déjà, cette fois ci, on n’a droit qu’à un seul titre d’Accept Metal Heart », en clôture d’album) et laisse la part belle à sa carrière solo. Déjà ça, en soi, c’est une nouveauté.
Et, en pleine tournée de la promotion du dernier album « Steelhammer » oblige, on se retrouve avec sept titres de ce dernier CD (« Steelhammer », « King of mean », « A cry of a nation », « Never cross my Way », « Stay true », « Metal Machine » et « Devil’s bite »), tous les autres morceaux ne datant même pas de ce siècle, dis donc !
Du « Animal House » (1987) avec « They want War », le fabuleux et tout en émotion « In the Darkness » et l’intemporel « Go back to Hell » ; dix minutes de « Mean Machine », tiré de l’album du même nom (1989), avec un traditionnel solo de batterie ; « Future Land », « Trip to nowhere » et « Stranger » de « Faceless World » (1990) ; deux titres de « Timebomb » (1991) ; deux de « No Limits » (1998) et un de « Holy » (1999)… Une fois de plus, un groupe qui, pour le plaisir des fans, s’offre le luxe de jouer du quinze ans d’âge minimum pour proposer un live, s’il n’est pas des plus indispensable, a le mérite d’être de très grande qualité – sonore du moins, car visuellement, avec du mp3… on a du mal à se faire une opinion… – avec un frontman à la hauteur de sa légende qui nous tient en haleine pendant une grosse centaine de minutes.

À défaut d’être exceptionnel, « Steelhammer-Live from Moscow » est à classer dans les bons lives et ravira à coup sûr les fans des anciens albums.

Plus que correct !

Tracklist :

CD1 :
1. Intro (Instrumental) (1:33)
2. Steelhammer (3:22)
3. King of Mean (3:40)
4. Future Land (5:00)
5. A Cry of a Nation (5:21)
6. Trip to Nowhere (4:46)
7. They Want War (3:48)
8. Never Cross My Way (4:29)
9. Stranger (5:24)
10. Stay True (4:15)
11. In the Darkness (5:32)
12. Azrael (5:15)

CD2 :
1. No Limits (4:08)
2. Mean Machine (10:52)
3. Burning Heat (3:32)
4. Metal Machine (4:40)
5. Devil’s Bite (5:19)
6. Go Back to Hell (4:21)
7. Timebomb (5:24)
8. Holy (5:55)
9. Metal Heart (reprise Accept) (6:02)


Site officiel : http://www.udo-online.de/
ReverbNation : http://www.reverbnation.com/udoonline
Myspace : http://www.myspace.com/udoonline
Facebook : http://www.facebook.com/udoonline
Twitter : https://twitter.com/udoonline
Youtube : http://www.youtube.com/UDOtubetv

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green