Communication de nos partenaires

Purtenance – Awaken From Slumber

Le 11 décembre 2013 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Harri Saro : batterie
  • Juha Rannikko : guitare
  • Ville : chant, basse
  • Ville Nokelainen : guitare

Style:

Brutal Death Grind Metal

Date de sortie:

Octobre 2013

Label:

Xtreem Music

Note du Soilchroniqueur (Arno) : 8/10

 

 

Purtenance se présente à nous comme un chantre de l’underground le plus sombre, le plus malsain, le moins abordable. Pas de mauvaises surprises ici, la pochette est à l’image de ce que l’on attend du groupe : une musique bestiale qui bouffe à tous les râteliers de l’extrême : Brutal DeathGrind voire Doom.
Pourtant, les choses débutent plutôt posément avec une « Intro » digne d’un vieux My Dying Bride mais tout tourne rapidement au carnage après une minute de pur Grind dévastateur et sans pitié (« Hatred »). Attention, on est très loin des productions léchées modernes : le son est caverneux, avec beaucoup d’écho, le chant a pour seul équivalent un dinosaure en rut, les instruments vrombissent comme des bulldozers et la batterie éclate les têtes à grands coups de maillets.
Plus on avance dans la découverte de Awaken From Slumber, plus on s’aperçoit que derrière ses apparats de barbares, Purtenance se révèle bien plus subtil qu’il n’y paraît. Déjà parce que les Finlandais ne se contentent pas de massacrer uniformément la mélodie puisqu’ils intègrent de nombreux ralentissements Doom salvateurs (« What Was Hidden », « Risen From Grave ») voire des passages redevables à un Thrash titanesque puissamment efficace (« Toxic Death »), ensuite parce que Purtenance sait faire preuve de la même folie qu’un Terminally Your Aborted Ghost par exemple. On trouve donc des titres à la structure échevelée, toujours incroyablement brutaux mais complètement barrés (« Vaikka Paahtuisin Tulessa », « Hour of the Cannibal ») ce qui à tend à démontrer que le groupe n’est pas une énième bête sans cervelle.
Du coup, en dépit de l’hyper violence générale qui se dégage de l’album, l’auditeur est constamment sollicité, dérouté, son attention maintenue du début à la fin. D’aucun pourrait regretter cette dispersion et considérer que le groupe se fourvoie dans des expérimentations absconses, d’autres, comme moi, apprécieront l’effort louable d’originalité et d’innovation qui permet au disque de s’élever loin au-dessus de la masse besogneuse.
Awaken From Slumber est proprement monstrueux, dans le bon sens du terme. Il est à la fois inouï de noirceur abyssale et de violence exaltée, tout en restant systématiquement passionnant. La séance de dépeçage s’achève sur l’angoissant instrumental « Endless Abyss (Outro) » qui permet enfin de respirer un peu. C’est pour moi une très grosse claque de Brutal Death Metal, bien qu’à ne pas mettre en toutes les oreilles. Nous pourrons juste regretter que ce ne soit que le second L.P. d’une formation pourtant active depuis 1991, autant dire la préhistoire du Death Metal.

 

 

 

Tracklist :
1 : Intro
2 : Hatred
3 : What Was Hidden
4 : Toxic Death
5 : Fields Of Terror
6 : Vaikka Paahtuisin Tulessa
7 : End For The Parasites (Called Humankind)
8 : Hour Of The Cannibal
9 : Temptation Of Suicide
10 : Risen From Grave
11 : Endless Abyss (Outro)

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green