Communication de nos partenaires

Darchon – Οἰωνός

Le 11 avril 2019 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Darchon – Tout

Style:

Cosmic Black Metal

Date de sortie:

5 Avril 2019

Label:

Mercenary Music

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

“Mon Dieu ! C’est plein d’étoiles !” (Dr. Dave Bowman, dans 2001 l’odyssée de l’espace)

A Thessalonique, en Grèce, il y a aussi des personnes fascinées par la voute céleste, à l’instar des Suisses de Darkspace ou d’Astral Silence, des Australiens de Midnight Odyssey ou des internationaux de Battle Dagorath.
Darchon, one-man-band actif depuis 2009 et déjà fort d’un split avec Lorn et Battle Dagorath (Enshroudment of astral Destiny en 2012), d’un EP en 2014 (From unknown Vastlands of Isolation and Death) et d’un premier album l’année suivante (The Stygian black Beyond), nous invite à nouveau à un voyage dans l’infinité cosmique au moyen de quatre (très) longs morceaux qui sillonne les chemins déjà balisés par les géniaux Darkspace.

Avec Οἰωνός (ou « Oionos », signifiant « présage » en Grec), Darchon nous propose trois longues complaintes atmosphériques oscillant entre treize et seize minutes d’un Black Metal cru et direct, aux atmosphères glaciales, jouant sur les longueurs, les dissonances et les ambiances, avec de nombreux changements d’ambiance, passant du Black Metal ultra rapide et déshumanisé à des plages atmosphériques du plus bel effet.

Darchon, qui représente le chemin funéraire menant au bord de l’ancien firmament, nous colle une œuvre fascinante, passionnante, que seul le genre peut nous proposer. Alors en effet, l’ombre de Darkspace plane tout au long de l’album, et on navigue certes sans grand effet de surprise dans des ambiances à la froideur frôlant le zéro absolu et on s’imagine aisément se retrouver en pleine exploration de l’infiniment grand du cosmos.
En guise de final, un long instrumental acoustique, répétitif et absolument éthéré, montrant que le gaillard a cherché à épurer au maximum sa musique.

On adhère, ou pas, mais si on est réceptif à ce genre d’ambiance, les quatre plages de ce petit chef-d’œuvre ne laisseront pas indifférent, voire même celui-ci sera addictif !

J’en redemande !

Tracklist :

1. Nyx Melena (16:36)
2. Moros (13:02)
3. Astron Uranion Ieron Selas (14:18)
4. Oneiros (Instrumental) (6:06)

Playlist Bandcamp
Page Facebook
Page Myspace
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green