Communication de nos partenaires

Coldsteel – American idle

Le 2 mai 2013 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • Troy Norr - Chant
  • Joe Shavel - Guitares
  • Hal Aponte - Batterie
  • Doug Odell - Basse
  • Eddie Campbell - Guitares

Style:

Thrash metal

Date de sortie:

Février 2013

Label:

StormSpell Records

Note du Soilchroniqueur (MetalFreak):8/10

 

Il y a des mecs, comme ça, dont l’opiniâtreté ne peut qu’imposer le respect. Troy Norr (chant) et Joe Shavel (guitares), derniers rescapés de l’aventure Coldsteel première mouture, ont décidé, en 2012, de relancer le groupe avec un nouveau line-up, vingt ans après l’apparition de leur unique album précédant un split alors que le thrash metal était franchement en perdition avec l’arrivée du grunge.

Petite rétrospective rapide : Coldsteel se forme en 1986, sort trois démos et un split entre 1988 et 1990, un album (« Freakshow ») et un EP (« Bracing the fall ») en 1992 avant de splitter l’année suivante.
C’est en 2012 que le groupe, sous la houlette des deux compères – qui n’étaient pas encore dans le groupe lorsque celui-ci a été formé, l’un et l’autre arrivant en 1987 et en 1988 – refait surface, surfant surement sur le revival thrash old school, en sortant une compilation regroupant les trois premières demos sorties en 1988 (pour deux d’entre elles) et en 1990.
2013 voit l’arrivée de ce nouvel EP « American idle » et voit les New-Yorkais en pleine forme.

Au programme, cinq titres de thrash furieusement technique et vindicatif revisitant tout ce que le thrash a pu pondre de mieux depuis ses débuts : si l’originalité ne sera pas la qualité première des cinq brutes, il faut reconnaitre qu’ils sont une belle machine à riffer.

Les gaillards maîtrisent très bien tous les poncifs du thrash : riffs incisifs, titres parfois violents. Il suffit d’écouter le très virulent « Ashes to ashes », très proche d’un Flotsam And Jetsam et qui aurait eu sa place sur un « no place for disgrace », pour s’en convaincre.
C’est après une intro parlée que le groupe se lance dans un « American idle » assez furieux où les riffs et le chant restent proches d’un Anthrax période « Among the living » et « State of euphoria » : couplet et refrain assez simples mais efficace avec son petit break acoustique avant un redémarrage en trombe qui donne une certaine profondeur au morceau.
S’ensuit un « Blood secrets » proche d’un Sacred Reich avec son mid tempo initial évoluant petit à petit vers une furie thrash proche d’Overkill avec un refrain que n’aurait pas renié… Anthrax.
Tout au long des cinq titres, les refrains sont efficaces et les soli pour le moins fabuleux : chacun maîtrise son instrument : guitares aux petits oignons, basse bien claquante (« Ashes to ashes » surtout) et batterie bien précise.

Les cinq titres s’enchaînent bien, on sent une grande cohésion dans l’ensemble et la fin des 21 minutes de l’ensemble laissent un goût de « reviens-y » pas dégueulasse. On regrettera que Coldsteel n’ait pas sorti un album complet. La prochaine fois, surement…

Vite vite la suite !!

 

Site officiel : http://coldsteelny.com/
Myspace : http://www.myspace.com/coldsteelny
Facebook : http://www.facebook.com/coldsteelny
ReverbNation : http://www.reverbnation.com/coldsteelny
Twitter : https://twitter.com/ColdSteelny

 

1. America Idle (5:17)
2. Blood Secrets (5:02)
3. You Lose ! (3:54)
4. Blink of an Eye (4:31)
5. Ashes to Ashes (3:28)

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green