Communication de nos partenaires

Brainstorm – Firesoul

Le 22 mars 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • Dieter Bernert - Batterie
  • Torsten Ihlenfeld - Guitares, Choeurs
  • Milan Loncaric - Guitares, Choeurs
  • Andy B. Franck - Chant
  • Antonio Ieva - Basse.

Style:

Power metal

Date de sortie:

04 avril 2014

Label:

AFM Records

Note du Soilchroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10

 

 

Il est des groupes, comme ça, où rien que l’annonce d’une éventuelle sortie met le palpitant en ébullition.
Pour leur dixième album en 25 ans de carrière, il faut reconnaître que cette excitation est non seulement justifiée mais ce « Firesoul » est une pure réussite.
En même temps, si on excepte un « Liquid monster » (2005) plus en dedans, difficile de trouver un mauvais album dans la carrière de Brainstorm sans être d’une profonde mauvaise foi.
Même s’il n’a pas la force et l’intensité des exceptionnels « Unholy » (1998) ou « Soul temptation » (2003), ce petit nouveau tient la comparaison avec des albums fabuleux comme « Downburst » (2008) ou le précédent « On the spur of the moment ».

Car oui, la recette Brainstorm, ultra classique en matière de power metal, est toujours aussi efficace : gros son, riffs imparables, alternance de titres speed avec d’autres plus mid tempo mais toujours bourrés de mélodies et de refrains accrocheurs.
Et ce chant ! Andy B. Franck, aussi à l’aise vocalement dans Brainstorm que dans Symphorce qu’il a quitté en 2011, possède un timbre énorme laissant passer les émotions qu’il veut avec une facilité déconcertante à la manière d’un Geoff Tate énervé. Un titre comme « Entering solitude » donnerait presque le change avec un Queensrÿche de la grande période (comprendre, jusqu’à « Operation : mindcrime » premier du nom), et l’enchaînement avec le plus lent – power ballade, même – « Recall the real » confirme cette sensation.

« Firesoul » débute d’entrée avec un pur brûlot typique du power metal : « Erased by the dark » fera un excellent titre d’ouverture en concert, titre bien énervé lors duquel le groupe tire à boulets rouges.
Quelques baffes dans le genre mettront l’auditeur KO sans problème comme le titre suivant, sans une quelconque transition. « Firesoul », qui donne son nom à l’album envoie du bois également à l’instar d’un véloce « Shadowseeker » ou d’un court « What grows inside ».
Brainstorm, on le sait depuis longtemps, excelle dans les titres speed et se veut d’une grande maîtrise dans son chant, ses riffs et ses solis.
Les titres plus mid tempo comme « The chosen », « Descendants of the fire », « Feed me lies », « The chosen » ou surtout le final « … And I wonder » remontrent un groupe certes plus en adéquation avec ce qu’ils ont fait de plus mou par le passé mais non dénué de feeling.
Les refrains de ces titres sont absolument superbes (mention spéciale à « The chosen » et surtout « … And I wonder ») et permettent de passer de bons moments tout en émotion.
C’est d’ailleurs en guise de bouquet final que l’album se clôt, laissant l’auditeur avec la seule envie de remettre l’album depuis le début.

Album en demi teinte peut être pour les fans de la première heure mais ce « Firesoul » est assurément un bon cru pour le groupe et la perspective de 47 minutes très agréables pour l’auditeur.

Recommandé !

 

Site officiel : http://www.brainstorm-web.net/
Myspace http://www.myspace.com/officialbrainstorm
Facebook https://www.facebook.com/officialbrainstorm

 

 

 

Tracklist :

1. Erased by the Dark (4’33)
2. Firesoul (4’15)
3. Descendants of the Fire (4’46)
4. Entering Solitude (4’51)
5. Recall the Real (6’21)
6. Shadowseeker (4’04)
7. Feed Me Lies (4’52)
8. What Grows Inside (3’54)
9. The Chosen (4’45)
10. … And I Wonder (5’30)

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green